Suisse

Pour savoir où vont vos impôts d'Eglise

A quoi servent les impôts ecclésiastiques prélevés dans la plupart des cantons suisses? Pour le savoir avec plus de clarté et de transparence, les catholiques des cantons de St-Gall et de Lucerne disposent d’un site internet qui illustre le large éventail de services offerts par l’Eglise à la société.

Face au nombre grandissant de sorties d’Eglise, notamment pour des raisons financières, la corporation ecclésiastique catholique du canton de Lucerne estime important de mieux faire connaître l’étendue de ses activités. Les personnes qui quittent l’Eglise n’en sont souvent pas conscientes. Elle a mis en place pour cela une plate-forme internet kirchensteuern-sei-dank.ch. (grâce à l’impôt).

Les contribuables qui paient un impôt ecclésiastique créent d’abord une valeur ajoutée locale. En effet 93% des fonds sont utilisés localement ou dans le canton. Ils alimentent la pastorale, les tâches sociales et l’éducation, ils contribuent à l’entretien des biens culturels tels que les églises et les chapelles et au maintien des traditions.

De l’argent qui retourne dans l’économie locale

Le site invite à découvrir de manière ludique où vont les fonds. En cliquant sur une illustration on obtient de nombreuses information par des textes, des images ou des vidéos.

Les célébrations religieuses et autres offres spirituelles sont évidemment importantes, mais elles ne constituent de loin pas l’ensemble du «programme». Le site permet de mieux comprendre ce que la contribution fiscale rend possible pour de nombreuses personnes, qu’il s’agisse d’activités de loisirs pour les enfants, de points de contact pour les personnes dans le besoin ou de promotion de la culture.

En outre, les Eglises cantonales avec leurs centaines d’emplois, dans la pastorale, la formation, l’éducation, la santé, l’aide sociale ou l’entretien sont des actrices importantes de l’économie locale.

Augmentation des sorties d’Eglise

Le nombre croissant de personnes qui quittent l’Eglise met cependant en danger certains services à moyen terme. Dans le canton de Lucerne, 3’750 personnes ont quitté l’Église catholique l’an dernière, soit 470 de plus que l’année précédente. Au cours des cinq dernières années, la proportion de catholiques dans la population cantonale a diminué de 5 % pour atteindre 57 %. Le site Kirchensteuern-sei-dank.ch vise à ralentir ce développement. Avant tout, l’Eglise veut créer la transparence sur l’utilisation de ses fonds et renforcer sa crédibilité.

La plate-forme web a été développée par l’Église catholique du canton de Saint-Gall et lancée il y a deux ans. Lucerne vient de la rejoindre. Argovie devrait le faire encore dans le courant de l’année. En Suisse romande, seuls les cantons de Fribourg et du Jura ainsi que quelques paroisses valaisannes connaissent l’impôt ecclésiastique. (cath.ch/com/mp)

Dans le canton de Lucerne, les impôts ecclésiastiques financent d'innombrables tâches | www.kirchensteuern-sei-dank.ch.
10 mars 2021 | 14:07
par Maurice Page
Partagez!