Un professeur français au Comité pontifical des sciences historiques  

14.12.2017 par I.MEDIA

Le pape François a nommé le professeur d’histoire français Bernard Dompnier membre du Comité pontifical des sciences historiques le 14 décembre 2017, indique le Saint-Siège. “Etant un utilisateur assidu des archives romaines, je pourrai contribuer à leur bon fonctionnement au sein du comité“, a-t-il déclaré à l’agence I.MEDIA le même jour.

Bernard Dompnier est professeur émérite d’Histoire moderne à l’Université de Clermont-Ferrand (France). Tout au long de sa carrière, le professeur s’est spécialisé dans l’étude de l’apostolat missionnaire, ainsi que des ordres religieux.

Ce parcours l’a amené à fréquenter considérablement les Archives secrètes du Vatican mais aussi celles de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de la Congrégation pour les causes des saints, ainsi que celles de diverses congrégations religieuses présentes à Rome. Bernard Dompnier étudie également la musique et les musiciens d’Eglise.

Marié et grand-père, le professeur français a par ailleurs consacré une thèse en 1974 sur les missions dans le Dauphiné auprès des protestants, au 17e siècle, pilotées directement par le Saint-Siège.

Bernard Dompnier sera présent à Rome les 15 et 16 février prochains pour participer à un symposium organisé par la Pénitencerie apostolique, et dédié au jansénisme. (cath.ch/imedia/ah/rz)


Jean Paul II à Bucarest en 1999. Une visite historique d'un pape en Roumanie. | © Keystone

Il y a 20 ans, Jean Paul II allait en Roumanie “cicatriser les blessures” du passé

Le pape Pie XII a été critiqué pour sa soi-disant sympathie germanophile (Photo: True Restoration/Flickr/CC BY-SA 2.0)

Les archives du pontificat du pape Pie XII ouvertes en 2020      

Actualités ›