Suisse

Les protestants neuchâtelois ne veulent pas de la disparition de Canal Alpha

Après la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), le Conseil synodal de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) recommande le rejet de l’initiative «No Billag».  

Un oui à «No Billag» signifierait la disparition de toutes les chaînes liées à la Suisse romande, en particulier les chaînes locales, relèvent les protestants neuchâtelois. Pour le canton de Neuchâtel, Canal Alpha, dont le budget dépend à 60% de la redevance, soit 3 millions de francs, serait condamné à disparaître. Or la télévision régionale, notamment par ses diverses émissions religieuses, constitue une source d’information appréciée de nombreux chrétiens. «L’EREN ne peut souscrire à cet appauvrissement d’une source d’information qu’apprécient de nombreux paroissiens et qui constitue un relais audiovisuel de qualité des manifestations ecclésiales.»

Globalement, l’EREN dénonce l’initiative qui vise à supprimer les redevances pour la radio et la télévision en se cachant derrière des arguments apparemment séducteurs mais fallacieux, tels que liberté des citoyens, le soulagement pour les entreprises ou l’augmentation générale du pouvoir d’achat. Alors que les conséquences d’une acceptation de l’initiative seraient destructrices face à la richesse des sources actuelles d’information. (cath.ch/com/mp)

Les chaînes de radio et de télévision bénéficiaires de la redevance en Suisse romande
1 février 2018 | 11:35
par Maurice Page
Partagez!