Mgr Raphaël Minassian est né au Liban | © Vatican Media
International

Raphaël Minassian, nouveau Patriarche de Cilicie des Arméniens

Mgr Raphaël François Minassian, jusqu’alors archevêque pour les Arméniens catholiques d’Europe orientale, a été élu Patriarche de Cilicie des Arméniens, a annoncé le Saint-Siège le 23 septembre 2021. Il succède à Sa Béatitude Grégoire Bédros XX Ghabroyan décédée en mai dernier.

Réunis en synode à Rome depuis le 20 septembre, les évêques arméniens-catholiques ont cette fois réussi à choisir leur nouveau patriarche. En juin dernier, ils n’étaient pas parvenus à se trouver un nouveau chef.

Mgr Raphaël François Minassian, jusqu’à présent archevêque titulaire de Césarée de Cappadoce des Arméniens et Ordinaire pour les fidèles arméniens catholiques d’Europe orientale, a donc été désigné à la tête de la communauté arménienne catholique qui compte environ 600’000 fidèles dans le monde. Il a pris le nom de Raphaël Bedros XXI Minassian.

Une personnalité chaleureuse

Né le 24 novembre 1946 à Beyrouth, il parle parfaitement le français et a étudié au séminaire libanais de Bzommar (1958-1967), puis à l’université pontificale grégorienne de Rome (1967-1973). Il a suivi un cours de spécialisation en psychopédagogie à l’Université pontificale salésienne. Il est ordonné prêtre en juin 1973.

Curé de la cathédrale de Beyrouth de 1973 à 1982, cet homme spirituel doté d’une personnalité chaleureuse a ensuite été durant deux ans secrétaire du patriarche Hovannes Bedros XVIII Kasparian. En 1989, il part pour les États-Unis où il œuvre dans une paroisse de New York. Par la suite, jusqu’en 2003, il est le pasteur des catholiques arméniens de Californie, d’Arizona et du Nevada.

Nommé en 2005 exarque patriarcal de Jérusalem et d’Amman pour les Arméniens, il est désigné en 2011 Ordinaire pour les fidèles arméniens catholiques d’Europe de l’Est, le pape Benoît XVI lui attribuant le siège titulaire de Césarée de Cappadoce pour les Arméniens et le titre d’archevêque ad personam.

La difficile situation des Arméniens

Il avait accueilli le pape François lors de son voyage apostolique en Arménie en 2016.

À la tête de la communauté arménienne, le nouveau patriarche hérite d’une situation douloureuse. Un an après sa défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, l’Arménie traverse une profonde crise sécuritaire et économique.

De retour d’une visite dans la région, Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, s’est alarmé de la situation sur place. Le prélat français demande que «le Haut-Karabagh retrouve l’intégralité de son territoire historique, dans des frontières sécurisées» et appelle à ce que la France et l’Union Européenne réévaluent l’aide concrète apportée à ses habitants. (cath.ch/imedia/hl/rz)

Mgr Raphaël Minassian est né au Liban | © Vatican Media
23 septembre 2021 | 14:15
par I.MEDIA
Partagez!