Rome: Le «Prix international de la Paix Jean XXIII» attribué à ATD Quart Monde

Le mouvement international et sa branche Tapori à l’honneur

Rome, 14 décembre 1999 (APIC) ATD Quart Monde recevra des mains du pape Jean Paul II le «Prix international de la Paix Jean XXIII» qui sera remis le 2 janvier 2000 dans le cadre du Jubilé des enfants. Le mouvement ATD Quart Monde a été fondé en 1957 près de Paris par le prêtre français d’origine polonaise Joseph Wresinski (1917-1988).

Annoncée au Vatican le 14 décembre 1999 par le cardinal Roger Etchegaray, la remise de ce prix est motivée par l’engagement évangélique d’ATD Quart Monde pour sa lutte contre la pauvreté, sa lutte dans le domaine des droits de l’homme, et pour son action engagée au service des enfants.

La Journée mondiale du refus de la misère est l’un des événements annuels animé par ATD Quart Monde. Cette journée tire son origine de la rencontre internationale des défenseurs des droits de l’homme du 17 octobre 1987 à Paris. Le Père Joseph Wresinski avait alors inauguré, sur le parvis du Trocadéro, une dalle à l’honneur des victimes de la misère, de la faim, de l’ignorance et de la violence. En 1992 l’assemblée générale des Nations Unies a reconnu officiellement cette Journée.

ATD Quart Monde met sur place des projets dans le monde entier, aux niveaux local, national et international pour fournir aux plus démunis des habitations, l’accès aux moyens de santé, à l’instruction, et aux nouvelles technologies, et afin de favoriser leur insertion dans la vie civile et publique.

Institué en mai 1963, le «Prix International de la Paix Jean XXIII» a été octroyé entre autres en 1971 à Mère Teresa et en 1997 aux organisations caritatives catholiques, orthodoxes, juives et musulmanes de Sarajevo. Jean Paul II le leur avait remis au cours de sa visite à Sarajevo en avril 1997.

L’action des enfants Tapori

Le 20 novembre 1989, les Etats membres des Nations Unies adoptaient la Convention relative aux droits de l’enfant. Le 20 décembre 1999, soit dix ans après son adoption, une centaine de gosses du Mouvement Tapori, la branche enfant d’ATD Quart Monde ont manifesté devant l’ONU à Genève, en déposant sept sculptures de taille respectable faites en matière synthétique, inspirées de messages d’espoir de changement venus du monde entier. Cette exposition «pas comme les autres», encore visible dans les jardins de Palais Wilson, sera sans doute appelée à voyager par la suite ailleurs. En Suisse comme en France, par exemple. (apic/imed/pr)

14 décembre 1999 | 00:00
par webmaster@kath.ch
Partagez!