Suisse

Saint-Gothard: la messe du 1er-Août sur les trois chaînes de la SSR

Pour la vingtième fois, le diocèse de Lugano célèbre la Fête nationale le 1er-Août avec une messe au col du Saint-Gothard. La messe, présidée par Mgr Valerio Lazzeri, sera retransmise en direct sur les trois chaines nationales de la SSR, dont RTS Deux, de 10h30 à 11h45.

Selon la région, on dit San Gottardo, Sankt-Gotthard ou Saint-Gothard. Mais au-delà des particularités linguistiques, le col le plus fameux de Suisse rassemble chaque année la communauté catholique pour une messe très suivie, le 1er Août. Célébrée en langue italienne, la messe au Saint-Gothard devient une tradition télévisuelle. C’est, pour la RSI, la 20e édition de cette célébration filmée pour la première fois pour l’Année sainte 2000.

Depuis l’an 2000

L’idée de célébrer cette messe à l’occasion de la Fête nationale revient à Giuseppe Beeler, responsable à l’époque des pèlerinages dans le diocèse de Lugano. Au seuil du nouveau millénaire, il souhaitait revenir aux racines de l’évangélisation pour redonner à la société un visage chrétien. Mgr Giuseppe Torti, alors évêque de Lugano, a repris l’idée et a invité les diocèses voisins de Coire et de Sion ainsi que les diocèses italiens de Novare, Côme et Milan.

Le 1er août 2000 donc, 4000 personnes se rassemblent au col du Saint-Gothard pour la messe. Le public ayant répondu massivement à cette initiative, le diocèse de Lugano décide alors de refaire le pèlerinage l’année suivante. Le mouvement était lancé.

Avec l’hymne national

Cette année encore, la messe est transmise en direct entre 10h30 et 11h45. Diffusée sur RTS Deux, elle est présidée par Mgr Valerio Lazzeri, évêque de Lugano, qui prononcera également l’homélie. Reprise par les trois chaînes suisses (RSI, SRF et RTS), elle manifeste l’unité nationale par la participation des fidèles venus des cantons du Tessin, d’Uri et des Grisons. A la fin de l’office, l’assemblée entonnera à nouveau l’hymne national, conférant un caractère de communion supracantonale à la célébration. (cath.ch/bl)


Saint Gothard de Hildesheim

Gotthard (le nom prend deux «t» en allemand) ou Gottreu, fidèle à Dieu, naît en 960 à Reichersdorf près de Passau (Bavière). Il devient à 30 ans moine bénédictin de l’abbaye de Niederaltaich. Rapidement élu comme père-abbé, il se lance dans la rénovation spirituelle de monastères voisins. Soucieux d’éducation et de soins aux pauvres et aux malades, il se fait connaître au-delà de la Bavière. A 60 ans, il devient évêque d’Hildesheim, près de Hanovre. Il y meurt en 1038. Sa vaste renommée lui vaudra la dévotion des fidèles dans le Saint-Empire romain germanique, en Hongrie, en Pologne et aux Pays-Bas. En Suisse l’Hospice sur le col entre le canton d’Uri et la vallée de la Léventine va prendre son nom en 1230.

Célébrée en langue italienne, la messe au Saint-Gothard devient une tradition télévisuelle | capture d'écran RTS
30 juillet 2019 | 11:49
par Bernard Litzler
Partagez!