International

«Schwarzie» évoque son éducation catholique pour contrer Trump

Arnold Schwarzenegger s’est référé, dans une vidéo postée sur Twitter le 10 janvier 2021, à son éducation catholique pour critiquer l’attitude du président Donald Trump. Le politicien et acteur américain d’origine autrichienne a également comparé le saccage du Capitole à la «Nuit de cristal».

«J’ai été élevé en tant que catholique, je suis allé à l’église, je suis allé à l’école catholique, j’ai appris la Bible et mes catéchismes», souligne Arnold Schwarzenegger dans sa vidéo visionnée déjà des millions de fois. De cette éducation chrétienne, l’ancien gouverneur de Californie se souvient d’une phrase «pertinente aujourd’hui»: «Avoir un cœur de serviteur». «Cela signifie servir quelque chose de plus grand que vous-même. Voyez, ce dont nous avons besoin en ce moment de nos représentants élus, c’est un cœur de serviteur public. Nous avons besoin de fonctionnaires qui servent quelque chose de plus grand que leur propre pouvoir ou leur propre parti».

Le passé nazi du père Schwarzenegger révélé

Une phrase qui vise directement le président Donald Trump, accusé d’avoir incité ses partisans à prendre d’assaut le Capitole, le 6 janvier 2021, alors que le Congrès était en train de valider la victoire de Joe Biden aux élections présidentielles.

La vidéo postée par l’acteur a pour objectif de défendre la démocratie américaine. Au-delà des références bibliques, «Schwarzie» multiplie les arguments affirmant que Donald Trump est un mauvais président et qu’il met en danger la démocratie. Il fait un parallèle entre la situation actuelle et la période de la Seconde guerre mondiale, dont il a personnellement vécu les séquelles délétères. Né en 1947 en Autriche, il révèle le passé nazi de son père, gravement atteint psychologiquement par les combats. «En grandissant, j’étais entouré d’hommes brisés noyant dans l’alcool la culpabilité de leur participation au régime le plus pervers de l’histoire», raconte-t-il.

‘Proud Boys’ et SS, même combat?

Il continue le parallèle sur la Seconde guerre mondiale en affirmant: «J’ai grandi en Autriche. Je connais très bien la Kristallnacht, ou la ‘Nuit de Cristal’. Ce fut une nuit de déchaînement contre les juifs menée en 1938 par l’équivalent des Proud Boys (groupe de miliciens d’extrême droite proche de D. Trump, ndlr.)».

«Je sais qu’il y a une crainte dans ce pays, et partout dans le monde, que quelque chose comme ça puisse arriver ici, affirme Arnold Schwarzenegger. Je ne crois pas que ce soit possible, mais je crois que nous devons être conscients des conséquences désastreuses de l’égoïsme et du cynisme». (cath.ch/com/rz)

Arnold Schwarzenegger s'en est pris de façon très violente à Donald Trump et à ses partisans (capture d'écran Twitter)
11 janvier 2021 | 14:22
par Raphaël Zbinden
Partagez!