Vatican

Synode : le pape François invite à “prier” avec le document final

Le document final du synode est un don de l’Esprit Saint dont les participants sont les premiers destinataires, a considéré le pape François le 27 octobre 2018 en clôture du synode sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’.

L’évêque de Rome a tout d’abord longuement remercié les différents acteurs du synode, et en particulier les jeunes qui ont apporté leur «musique» dans l’aula. Une façon diplomatique de dire leur bruit, a-t-il plaisanté. Le pape a également tenu à rappeler que le synode «n’est pas un parlement». C’est pourquoi, a-t-il détaillé, les informations sont données de façon générale et non particulière. C’est un espace protégé afin de laisse œuvrer l’Esprit Saint. «C’est l’Esprit qui a agi ici», a analysé le pontife.

Les premiers destinataires du document final sont les personnes présentes dans l’aula, qui ont travaillé trois semaines pour y parvenir. «L’Esprit nous donne ce document pour qu’il travaille en nos cœurs», a estimé le pape  invitant à prier avec ce document. «Je ne sais pas si ce document fera quelque chose dehors» [hors de l’aula, ndlr], a-t-il convenu.

A la fin de sa prise de parole, le pape François a de nouveau invité à la prière et à la pénitence. Selon lui, l’époque actuelle est un moment difficile car le grand accusateur – le diable – cherche à accuser la mère Eglise à travers les hommes pécheurs. «L’Eglise ne se salit pas, les fils si. C’est le moment de défendre la mère».

«»Vous n»«êtes pas seul !»«

Avant le pape, les cardinaux Louis Raphaël Sako, patriarche de l»«Eglise chaldéenne et président délégué du synode, et Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques, ont pris la parole. «»Vous n»«êtes pas seul !»«, a ainsi affirmé le patriarche chaldéen en s»«adressant aupontife. Les Pères synodaux, représentant tous les évêques catholiques, sont selon lui unis au pape dans une «»communion intégrale (…) dans la prière et l»«espérance»«. Malgré les vagues, a-t-il assuré, la barque de Pierre reste solide car le Christ s»«y trouve et ne l»«abandonnera jamais.

Cette assemblée synodale a été une expérience de profonde communion ecclésiale, a pour sa part souligné le cardinal Baldisseri. Ces jours ont été intenses, riches des réflexions spirituelles, d»«importantes contributions pastorales, et ont manifesté «»le beau visage, lumineux et pluriel de l»«Eglise»«. Les jeunes se sont mis en mouvement pour demander d»«être écoutés par les pasteurs, a-t-il encore ajouté. Au cours de ce synode, ils ont montré la fraîcheur de leur jeunesse, mais aussi  leur générosité, leur fantaisie et leur ingéniosité. (cath.ch/imedia/pad/xln)

L'assemblée synodale a écouté une présentation du document final. | © Flickr/Mazur/catholicnews.org.uk/CC BY-NC-SA 2.0
28 octobre 2018 | 09:58
par Maurice Page
synode2018 (109)
Partagez!