Alessandra Zumthor, directrice du quotidien catholique tessinois Giornale del Popolo | © DR
Suisse
Alessandra Zumthor, directrice du quotidien catholique tessinois Giornale del Popolo | © DR

Tessin: Fermeture du Giornale del Popolo, quotidien édité par l'évêque de Lugano

17.05.2018 par Jacques Berset, cath.ch

Le Giornale del Popolo (GdP), quotidien catholique tessinois édité par l’évêque de Lugano, a annoncé sa fermeture dans un communiqué du diocèse de Lugano du 17 mai 2018. La disparition du journal, 92 ans après sa première édition, est due à la faillite de la régie d’annonces Publicitas, a annoncé jeudi le GdP.

Mgr Valerio Lazzeri, évêque de Lugano, a annoncé jeudi 17 mai qu’il devait entreprendre la procédure de fermeture du Giornale del Popolo, qui cessera de paraître dès samedi 19 mai.  L’évêque de Lugano a rencontré en matinée les employés du GdP pour leur annoncer la mauvaise nouvelle. Le GdP, dernier quotidien catholique de Suisse, comptant quelque 35’000 lecteurs, était dépendant dans une mesure déterminante des recettes publicitaires récoltées par Publicitas, annonce la société éditrice du quotidien de langue italienne, qui a déposé le bilan.

Engagement généreux et persévérant

En ces temps difficiles, écrit l’évêché de Lugano, l’évêque tient à exprimer à tous les collaboratrices et collaborateurs qui travaillent au GdP, “appelés à faire face à une situation de grande difficulté”, sa profonde gratitude pour l’engagement généreux et persévérant dont ils ont fait preuve durant tant d’années. Des moyens sont à l’étude pour atténuer, dans la mesure du possible, les conséquences de cette fermeture forcée.

Les quotidiens Giornale del Popolo et Corriere del Ticino s’étaient séparés cette année, après 14 ans de collaboration. Pour motiver ce divorce, l’éditeur du Giornale del Popolo évoquait des divergences concernant l’avenir. Le Corriere del Ticino demandait notamment que des coupes soient effectuées dans les effectifs de la rédaction du GdP.

Un trou de 400’000 francs et pas de plan social

Le trou financier serait d’environ 400’000 francs et il n’existe actuellement aucun plan social pour la trentaine d’employés du journal, écrit pour sa part le Corriere del Ticino.

Alessandra Zumthor, directrice du GdP, a déclaré au Corriere del Ticino être “clairement déçue” et s’est dite surprise que la Curie diocésaine n’aurait pas d’argent pour un plan social.  Pour la directrice, cependant, le dernier mot n’a pas encore été dit et elle a lancé un appel pour que le journal soit sauvé. “Si quelqu’un aime le journal, il est temps d’aller de l’avant “, a insisté Alessandra Zumthor, “et je suis convaincue que si des investisseurs ou un groupe se présentaient – mais ils doivent le faire rapidement – la Curie pourrait décider de sauver le journal…”

Impressum consternée

Impressum, la plus importante association professionnelle de journalistes de Suisse, “a appris avec consternation l’annonce, par l’éditeur, du dépôt de bilan et l’enterrement pur et simple du titre, dès ce samedi 19 mai”. Impressum rappelle que le quotidien fonctionnait grâce à une part importante de revenus publicitaires qui se sont effondrés suite à la récente faillite de Publicitas. L’association “déplore la perte d’un quotidien supplémentaire pour le Tessin, qui paie un lourd tribut du fait de sa situation minoritaire et de la crise des médias”. Dans son communiqué, le GdP remercie ses collaborateurs et précise que “des modalités sont à l’étude pour rendre les conséquences de cette fermeture forcée les moins douloureuses possibles”. L’organisation de défense des journalistes s’est déjà approchée des collaborateurs du quotidien tessinois et va apporter son savoir-faire dans cette situation extrêmement critique. Impressum est d’avis qu’il faut à tout prix trouver de nouvelles sources de financement du journalisme pour éviter de pareilles tragédies. (cath.ch/be)

 

 

 

 


Mgr Valerio Lazzeri s'est dit préoccupé du sort du Giornale del Popolo | eveques.ch

Lugano: l'évêque crée un fonds de solidarité pour le personnel du 'Giornale del Popolo'

La rédaction du 'Giornale del Popolo' lance un appel pour sa survie

Tessin: Pétition pour sauver le 'Giornale del Popolo'

Actualités ›