Togo: Le Vatican confirme la suspension des prêtres rebelles

11.07.2018 par Ibrahima Cissé, correspondant de cath.ch en Afrique

Par la voix du nonce apostolique au Togo, le Vatican a confirmé la suspension du ministère sacerdotal des trois “prêtres syndicalistes” qui ont perturbé la messe chrismale du 28 mars dans la cathédrale de Kpalimé.

Dans un message aux fidèles de Kpalimé publié le 10 juillet 2018, le nonce apostolique au Togo, Mgr Brian Udaigwe, se dit peiné d’apprendre le fait que, malgré les mesures prises à leur encontre, les prêtres sanctionnés (Yves-Paul Azaglo, Gerson Gale, Daniel Gbadji) continuent de provoquer des troubles dans le diocèse et dans le pays, et de diffamer sous diverses formes leur évêque, la hiérarchie ecclésiastique et l’Eglise. Après avoir considéré toute la situation sous différents points de vue, je confirme pour l’instant la décision prise à l’encontre de ces prêtres par l’évêque, Mgr Benoît Alowonou”, à savoir la suspension de leur ministère sacerdotal.

Surnommés les “prêtres syndicalistes”, les abbés sont en rébellion contre la hiérarchie, depuis 2016, au motif que leur évêque les a affectés ailleurs contre leur gré, pour des raisons “punitives”. Ils ont également refusé de renouveler leurs promesses sacerdotales. Fin mars dernier, trois d’entre eux s’étaient illustrés par un coup d’éclat, en perturbant la messe chrismale que présidait l’évêque. Ils s’étaient accaparés tour à tour le micro pour lancer des propos contre l’évêque.

En attendant une décision définitive, au terme de l’examen de la situation qui est toujours en cours, Mgr Brian Udaigwe recommande aux fidèles le “respect de cette décision de l’évêque, et à entreprendre des initiatives visant à rétablir le calme”. (cath.ch/ibc/mp)


La cathédrale de Saint-Etienne (Photo:Over Doz/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Le vicaire général de Saint-Étienne relevé de ses fonctions pour abus sexuels

L'esclandre s'est déroulé dans la cathédrale de Kpalimé, au nord-ouest du Togo (Photo:Jbdodane/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Togo: des prêtres provoquent un esclandre lors de la messe chrismale

Actualités ›