Trophée de natation "Sette Colli": le pape plaide pour "une culture de l’eau"

«Au contact de l’eau, vous apprenez à avoir de la répugnance envers tout ce qui pollue, que ce soit dans le sport ou dans la vie«, a déclaré le pape François le 24 juin 2017 à des nageurs italiens qu’il accueillait au Vatican.

Le pape recevait les membres de la Fédération italienne de natation qui organise ces jours-ci la 54e édition du trophée de natation «Sette Colli», une compétition internationale organisée à Rome, qui réunit les meilleurs nageurs d’Europe du 23 au 25 juin 2017.

«Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau»

«Si votre sport se fait dans l’eau, il est pourtant ‘très solide’, car il demande un engagement constant et une force de caractère», a expliqué le pape, qui a rappelé les paroles de saint François d’Assise dans le Cantique des Créatures: «Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau, qui est très utile et très humble, précieuse et chaste».

Les défis et la compétition que rencontrent les nageurs au contact de l’eau, a-t-il estimé, peuvent contribuer à «une culture de l’eau». Sans l’eau, a-t-il poursuivi, la vie n’existe pas et parler de vie revient à parler de Dieu, c’est pourquoi la vie d’un chrétien «commence par le signe de l’eau» au moment du baptême. (cath.ch/imedia/radvat/be)

 

25 juin 2017 | 15:58
par Jacques Berset
Partagez!