Suisse

Le tunnel de base du Saint Gothard béni solennellement

Le tunnel de base du saint Gothard a été béni aux premières heures du 1er juin 2016. Les représentants des diverses religions ont appelé la bénédiction divine sur cet ouvrage de 57 kilomètres de long reliant le nord et le sud des Alpes.

La cérémonie ne s’est pas déroulée dans le tunnel même, pour des raisons de sécurité, mais dans une galerie annexe à environ deux kilomètres sous la montagne. La célébration sans public, ni musique, à la lumière de quelques projecteurs, a été très sobre, avec pour seul décor un petit pupitre orné des logos des trois religions.

Le Père Martin Werlen, ancien Abbé d’Einsiedeln, la pasteure Simona Rauch, le rabbin Marcel Ebel de Zurich et l’imam Bekim Alimi de Wil (SG) ont présidé la cérémonie. Ils étaient accompagnés de Pieter Zeilstra, de l’Office fédéral des transports, représentant les personnes sans religion.

«Je n’appartiens à aucune communauté religieuse, mais je me réjouis d’autant plus de participer à cette célébration avec les représentants de trois grandes religions», a relevé Pieter Zeilstra. Pour le chef de la division Sécurité de l’Office fédéral des transports, le tunnel relie des régions, des cultures, des langues, mais aussi des religions et des personnes qui n’appartiennent à aucune religion. Ce qui les relie est la confiance dans la puissance du bien qui réside en l’homme. Il a invité à utiliser le tunnel du saint Gothard pour rapprocher le Nord et le Sud, pas seulement géographiquement.

«N’ayez pas peur !»

En italien la pasteure Simona Rauch a repris l’invocation «n’ayez pas peur» de l’apocalypse. Elle a prié pour tous les ouvriers qui ont travaillé à la construction du tunnel et en particulier les neuf qui y ont trouvé la mort. Elle a évoqué l’intercession de sainte Barbe, la patronne des mineurs. «Nous sommes tous des personnes en recherche. Encourage-nous à ne pas rester perplexes devant de hautes montagnes, mais à dépasser tous les obstacles et à trouver de nouveaux chemins pour vivre ensemble», a-t-elle souligné.

Le rabbin Marcel Yair Ebel a appelé la bénédiction de Dieu qui veut «nous conduire en paix et sans danger et nous diriger avec précaution». «Envoie ta bénédiction sur l’œuvre de nos mains afin que nous puissions voir dans tes yeux.» Il a ensuite allumé un petit chandelier hébraïque. L’imam Bekim Alimi de Wil (SG) a également prononcé quelques mots sur le nouveau tronçon. Le musulman a prié Allah pour la sécurité et la fraternité.

Il restait ensuite au Père Martin Werlen de procéder à l’aspersion d’eau bénite sur les quelques mètres de rails posés symboliquement dans la galerie. (cath.ch-apic/ag/mp)

Les représentants des principales religions de Suisse ont béni le tunnel du Saint Gothard
1 juin 2016 | 12:39
par Maurice Page
Partagez!