Ukraine: le «patriarche» Philarète privé de la direction du diocèse de Kiev

Le Saint Synode de la nouvelle Eglise orthodoxe autocéphale d’Ukraine a pris, le 24 juin 2019, la décision de priver Philarète de Kiev, son «patriarche honoraire», du droit de diriger le diocèse de Kiev.

Philarète Denissenko, qui reste évêque de cette Eglise, avait pourtant décrété le 20 juin 2019, en réunissant un «synode local», l’annulation de la dissolution de son Eglise. L’Eglise orthodoxe du Patriarcat de Kiev avait été de jure intégrée, fin 2018, à la nouvelle Eglise orthodoxe d’Ukraine, une Eglise non canonique reconnue seulement par le Patriarcat de Constantinople.

Un évêque sans droits ni obligations canoniques

L’évêque dissident n’est plus désormais à la tête du diocèse de Kiev, «ayant perdu ses droits et obligations canoniques associés à la gestion du diocèse».

Etant donné les services rendus, le Saint Synode a décidé que Philarète pourrait toutefois rester évêque, mais sans droits. Il a annulé sa décision du 5 février 2019, qui stipulait que «sa Béatitude le Patriarche Philarète continue à diriger le diocèse de Kiev, comprenant les paroisses et monastères de Kiev (à l’exception du monastère Saint-Michel-au-Dôme-d’Or), qui dépendaient de lui en tant que ‘Patriarche de Kiev et toute l’Ukraine’ avant le 15 décembre 2018». (cath.ch/interfax/be)

L'ancien président ukrainien Petro Porochenko avec Philarète de Kiev | © www.president.gov.ua
26 juin 2019 | 09:07
par Jacques Berset
Partagez!