Pour la première fois, quatre femmes officieront comme Suisses d'église à la cathédrale de Cologne | DR
International
Pour la première fois, quatre femmes officieront comme Suisses d'église à la cathédrale de Cologne | DR

Un bastion masculin tombe à la cathédrale de Cologne

16.05.2019 par Maurice Page

Un bastion masculin est désormais tombé à la cathédrale de Cologne. Pour la première fois quatre femmes officieront comme Suisses d’église. Revêtues d’une grande robe rouge et noire, elles seront chargées d’accueillir les visiteurs et de veiller à l’ordre dans l’édifice. Pour le prévôt, ce pas est juste et nécessaire.

Ces quatre femmes ont été sélectionnées parmi plus de cinquante candidates, a expliqué le prévôt Gerd Bachner. Il s’est dit persuadé qu’elles accompliront cette charge avec enthousiasme. “Nous voulons que la cathédrale reste un lieu accueillant. Dans ce sens les femmes apportent un enrichissement.” Les femmes accompliront exactement le même service que leurs collègues masculins. “C’est pour moi un honneur d’être parmi les premières femmes à participer à cette tradition de la cathédrale”, a expliqué la plus jeune d’entre elles, Andrea Petzenhauser, 35 ans.

En plus des quatre femmes, deux hommes ont été engagés pour compléter l’équipe des suisses d’église qui compte une trentaine de personnes.

Le nom de Suisse d’église remonte au XVIIe-XVIIIe siècle, lorsque des Suisses, en service mercenaire à l’étranger, s’engagèrent comme gardiens à la porte des églises ou des  riches demeures, notamment à Paris. Ils furent ainsi les ancêtres des services de sécurité actuels. (cath.ch/kna/mp)


La cathédrale anglicane de Rochester transformée en minigolf | capture d'écran Youtube

Un minigolf installé dans la cathédrale de Rochester

La cathédrale St-Antoine de Padoue de Zinguinchor menace de s'effondrer | DR

La cathédrale de Ziguinchor menace de s'effondrer

Actualités ›