Mgr Gregor Maria Hanke voudrait une Eglise d'Allemagne plus pauvre | Youtube.com
International
Mgr Gregor Maria Hanke voudrait une Eglise d'Allemagne plus pauvre | Youtube.com

Un évêque allemand remet en cause l'impôt ecclésiastique

23.01.2019 par Raphaël Zbinden

Mgr Gregor Maria Hanke, évêque d’Eichstätt, dans le sud de l’Allemagne, a suggéré de “repenser” le concept d’impôt ecclésiastique. Il s’agirait pour lui “d’oser une Eglise plus pauvre”, afin de favoriser un renouveau spirituel.

Pour lancer une “véritable réforme” de l’Eglise, il serait nécessaire, selon Mgr Hanke, de “suivre davantage l’exemple de Jésus” et de privilégier le “témoignage” aux dépens de l’institution et de la structure. L’évêque bavarois s’exprimait à l’occasion de la réception du Conseil diocésain pour la nouvelle année, le 20 janvier 2019, rapporte l’agence catholique allemande KNA.

Il s’est demandé si cette réforme ne devrait pas également signifier un “renoncement aux possibilités institutionnelles d’influence de l’Eglise dans la société actuelle”. Une option qui impliquerait de “repenser” l’impôt ecclésiastique.

L’Eglise n’est pas un parti politique

L’évêque d’Eichstätt a admis qu’une telle structure “ne pouvait pas disparaître du jour au lendemain”, l’Eglise ayant une responsabilité envers ses très nombreux collaborateurs salariés. Mgr Hanke a cependant interrogé “la collusion étroite entre grâce et argent” que représente l’impôt ecclésiastique.

Pour le prélat allemand, le renouveau spirituel dont l’Eglise a besoin ne sera pas possible “si nous utilisons l’Eglise et la foi comme un programme de parti qui cherche à devenir majoritaire”.

En Allemagne, l’impôt ecclésiastique est perçu par l’Etat sur toutes les personnes se déclarant chrétiennes. Un système qui existe également dans la majorité des cantons suisses. L’argent est reversé aux Eglises protestantes et catholique romaine. Le montant correspond à environ 9% de l’impôt sur le revenu. Ce système fait que les Eglises en Allemagne sont parmi les plus fortunées du monde. (cath.ch/kna/rz)


Les recettes fiscales des Eglises d'Allemagne ont atteint des sommets en 2018 | © 2013 Tim Reckmann / pixelio.de

Recettes fiscales records pour les églises allemandes en 2018

Le cardinal Reinhard Marx, Président de la Conférence épiscopale allemande. (Photo: Flickr/Metropolico.org/CC BY-SA 2.0)

216'000 catholiques allemands ont quitté l’Eglise en 2018

Actualités ›