SOS Méditerranée Suisse a affrété l'Aquarius en février 2016. | © Maud Veith/SOS MEDITERRANEE
Suisse
SOS Méditerranée Suisse a affrété l'Aquarius en février 2016. | © Maud Veith/SOS MEDITERRANEE

Un pavillon suisse pour l'Aquarius?

07.10.2018 par Bernard Hallet

De nombreuses personnalités suisses, dont le président de la Conférence des évêques suisses (CES), Mgr Charles Morerod, le Prix Nobel de Chimie 2017 Jacques Dubochet, ont écrit au Conseil fédéral pour qu’il accorde un pavillon suisse au navire humanitaire Aquarius. La lettre sera adressée aux sept sages le 8 octobre 2018.

“Laisser mourir des gens dans les eaux internationales n’est pas une solution. Nous soutenons toute demande faite au gouvernement de faire usage de la clause d’exception de la loi fédérale sur la navigation maritime”, déclarent une dizaine de personnalités dans une lettre ouverte qui sera adressée Conseil fédéral, rapporte Le Matin Dimanche.

Parmi les prestigieux signataires cités par le dominical romand, le président de la CES Charles Morerod, l’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, l’ancienne procureure générale de la Confédération et du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie Carla Del Ponte, le Prix Nobel de Chimie, Jacque Dubochet ou encore l’ex-président du CICR, Cornelio Sommaruga.

Retrait du pavillon panaméen

Ces personnalités suisses de premier plan s’associent à une intense campagne lancée en Suisse en faveur de l’Aquarius, affrété en 2016 par l’association humanitaire SOS Méditerranée Suisse, en partenariat avec Médecins sans frontières (MSF). Le bateau sillonne la mer Méditerranée pour sauver les migrants en perdition qui tentent de rejoindre l’Europe sur des embarcations de fortune.

Cette mobilisation fait suite à la décision, le 22 septembre dernier, du Panama de retirer son pavillon à l’Aquarius. Le bateau était déjà privé de pavillon par Gibraltar, pour “non-respect” des “procédures juridiques internationales” concernant le sauvetage de migrants en mer Méditerranée. Depuis, le bateau est amarré dans le port de Marseille et attend de pouvoir reprendre le large.

A la suite de cette décision, trois conseillers nationaux, Ada Marra (PS/VD), Kurt Fluri (PLR/SO) et Guillaume Barazzone (PDC/GE), ont déposé le 26 septembre une interpellation, appelant à un geste humanitaire de la Suisse à l’égard de l’Aquarius. Aline Trede (Verts/BE) a également déposé une motion sur le sujet le lendemain.

Outre le courrier adressé au Conseil fédéral, une pétition de 20’000 signatures sera remise le 9 octobre à la Chancellerie fédérale. Pour que le navire humanitaire puisse hisser le pavillon suisse, le Conseil fédéral devrait décréter une exemption humanitaire à l’article 35 de la loi maritime. La propriété du bateau devrait ensuite être transférée en Suisse. (cath.ch/ag/bh)


Au secours des migrants en détresse

SOS Méditerranée Suisse a été créée le 28 août 2017 et s’inscrit dans le réseau européen SOS Méditerranée. Elle est une association humanitaire indépendante de tout parti politique et de toute confession, qui partage les valeurs et principes fondamentaux d’action du réseau international de SOS Méditerranée.

Les opérations de sauvetage avec l’Aquarius se font uniquement sous la coordination du MRCC (Centre de Coordination des Sauvetages Maritimes) compétent. Dès que l’embarcation en détresse est repérée, l’équipage se porte à son secours puis amène les rescapés en sécurité à bord du bateau, l’Aquarius. Médecins Sans Frontières travaille égalements en partenariat avec SOS MEDITERRANEE afin d’apporter des soins médicaux et psychologiques aux rescapés.


Saltillo Le train surnommé 'La Bestia' sur le mur de la Casa del Migrante | © Jacques Berset

Le cardinal DiNardo interpelle Trump sur les droits des migrants

Migrants et réfugiés sont en quête d'un avenir meilleur (Photo: UNHCR Achilleas Zavallis)

Pape François: les migrants, symboles des exclus de la société mondialisée   

Actualités ›