Suisse

Un vent nouveau souffle sur l’Hospitalité romande

Près d’une centaine de personnes ont participé à la 63e assemblée générale de l’Association jurassienne des hospitaliers et hospitalières de Notre-Dame de Lourdes, le 5 mai 2019 à l’Espace communal des Bois (JU). L’assemblée a été l’occasion d’entendre les nouveaux responsables de l’Hospitalité de Suisse romande. Le prochain pèlerinage interdiocésain à Lourdes se déroulera du 19 au 25 mai.

Vu de l’extérieur, le traditionnel pèlerinage de printemps à Lourdes se déroulera comme les précédents. Et pourtant, dans les coulisses et dans les loges, bien des choses ont changé. Dimanche dernier, 5 mai, lors de son intervention à l’assemblée générale des «brancardiers» jurassiens, Thierry Corbat, responsable de l’organisation du pèlerinage pour le diocèse de Bâle, s’est voulu discret sur le vent nouveau qui souffle au sein de l’institution romande: «Au comité interdiocésain, en collaboration avec l’Hospitalité, nous avons travaillé intensément pour préparer ce pèlerinage. Tout n’a pas été simple. L’an dernier, les finances n’ont pas été terribles, marquées par un déficit. Malgré cela, les prix du pèlerinage sont restés stables. Afin d’améliorer la visibilité de l’événement, tout l’habillage visuel du pèlerinage a été relooké, des affiches aux bulletins d’inscription, en passant par l’indispensable livret du pèlerin. Au niveau de l’organisation, le nouveau programme informatique pour enregistrer les inscriptions fonctionne, même s’il nous a causé bien des soucis d’adaptation».

Un pèlerinage moins cher

Selon Thierry Corbat, «les relations entre le comité interdiocésain et l’hospitalité romande n’ont pas toujours été au beau fixe»… le directeur du Centre pastoral n’en dira pas plus, mais il a remercié les nouveaux responsables nommés à la tête du Comité de l’Hospitalité de Suisse romande qui «ont toujours gardé en vue l’objectif ultime de notre mission au fil de cette année de préparation».

Trois de ces nouveaux responsables étaient présents aux Franches-Montagnes: Marcel Schwestermann, de Sion, président du Comité de l’Hospitalité de Suisse romande; Madeleine Thiémard, de Fribourg, nommée vice-présidente; et Fred Fahrni, de Saignelégier, le nouveau brancardier-chef, responsable de l’encadrement des hospitaliers et des hospitalières pour le pèlerinage de Lourdes.

Face aux hospitaliers réunis aux Bois, Marcel Schwestermann a prôné l’apaisement et la transparence entre le comité interdiocésain et l’Hospitalité romande. Il a aussi et surtout présenté les changements prévus pour le prochain pèlerinage, à savoir: «que les hospitalières et les hospitaliers en charge de l’accueil des malades à Lourdes feront dorénavant le voyage en avion; l’augmentation des subsides pour les premières années de pèlerinage des hospitalières et hospitaliers; la réduction du prix du pèlerinage pour les malades; et l’acquisition d’un uniforme blanc (casaque et pantalon) pour les hospitalières en charge des malades à l’Accueil à Lourdes.

Fréquentation en baisse

A deux semaines du départ pour Lourdes, Thierry Corbat a énuméré en chiffres les effectifs qui participeront, du 19 au 25 mai, à cette édition du pèlerinage: «Un peu moins de 260 personnes du Jura pastoral seront du voyage sur un total d’environ 1’800 pèlerins romands. Sachant qu’en 2018 nous étions 300, cela représente une érosion de 15% des inscriptions. Dans le détail, il y aura 19 malades (-1); 39 hospitalières (+4); 30 hospitaliers (-1); et seulement 165 pèlerins, soit 49 de moins qu’en 2018. De plus, nous constatons une défection importante sur le voyage en train au profit du déplacement en car. Il est temps pour nous d’étudier sérieusement cette évolution et d’essayer d’y remédier».

Comme l’année dernière, les malades voyageront dans un car spécialement aménagé pour eux, avec une doctoresse et une équipe soignante à bord. Ce car des malades fait l’aller de jour et le retour de nuit. Les autres pèlerins feront le déplacement dans un TGV à deux étages au départ de Genève, ou à bord de l’un des quatre avions, dont trois au départ de Sion et le quatrième de Genève-Cointrin.

Fred Fahrni, le nouveau brancardier-chef, a rappelé que le trajet ferroviaire entre Delémont et Lourdes était ponctué par deux changements de train: «Je sollicite les bras et la bonne volonté de tous les hospitaliers pour aider les pèlerins à effectuer les transferts à Bienne et à Genève dans les meilleures conditions».

Edition doublement jubilaire

Le pèlerinage sera présidé par Mgr Jean Scarcella, Père abbé de St-Maurice, alors que le Père Philippe Jeannin, dominicain, en sera le prédicateur.

Le thème de l’édition 2019 du pèlerinage interdiocésain à Lourdes s’articule autour de deux citations: «Heureux vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous» (Luc 6,20), et «Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l’autre» (Marie 3e parole). Présidée par Mgr Jean Scarcella, Père abbé de l’Abbaye de Saint-Maurice, cette édition sera aussi l’occasion de fêter le 175e anniversaire de la naissance de sainte Bernadette et le 140e anniversaire de sa mort. (cath.ch/pt/rz)

L'assemblée générale de l’Association jurassienne des hospitaliers et hospitalières de Notre-Dame de Lourdes s'est déroulée à l'Espace communal des Bois | © Pascal Tissier
9 mai 2019 | 16:01
par Raphaël Zbinden
Partagez!