Vatican

Une messe à Rome le 17 mai pour le 100e anniversaire de Jean Paul II

Le pape François célébrera une messe le 17 mai 2020 à l’occasion du centième anniversaire de la naissance du pape Jean Paul II (1978-2005), a indiqué Mgr Stanisław Gądecki, président de la Conférence des évêques de Pologne, dans une lettre aux présidents des conférences épiscopales du monde entier.

Karol Wojtiwa aurait eu cent ans en 2020 s’il ne s’était pas éteint en 2005 au Vatican, après un pontificat de 27 ans. Celui qui avait été nommé évêque auxiliaire de Cracovie en 1958 – à l’âge de 38 ans seulement – a été élu sur le trône de Pierre vingt ans plus tard. Quinze ans après sa mort, l’Eglise catholique s’apprête à célébrer les cent ans du dernier pape du 20e siècle.

A cette occasion, le pape François devrait présider une messe solennelle à la basilique Saint-Pierre à Rome à la veille de cet anniversaire, le dimanche 17 mai. Dans sa missive, Mgr Gądecki a également encouragé les présidents des conférences épiscopales à promouvoir des pèlerinages à cette occasion et à participer à cette «grande action de grâce» pour la vie et le ministère du pontife polonais.

Jean Paul II, futur saint patron de l’Europe?

Dans cette même lettre, Mgr Gądecki a fait part de son désir de voir Jean Paul II être proclamé saint patron de l’Europe, un souhait qu’il avait déjà affiché en novembre 2019. Celui que le pape François a proclamé saint en 2014 a «ramené» sur la scène européenne la moitié de l’Europe. Selon le prélat polonais, «cinquante ans de domination soviétique» en Europe centrale et orientale avaient n’en effet donné l’image d’une Europe composée uniquement de l’Allemagne, de la France, du Royaume-Uni, de l’Italie et des pays scandinaves.

Jean Paul II a apporté un «héritage grandiose et merveilleux de racines culturelles et chrétiennes», a encore déclaré le président de l’épiscopat polonais. Il savait que la «crise culturelle» de l’Europe était un «appel historique» à revenir à l’héritage historique commun du christianisme. A cet égard, Jean Paul II est devenu un «protecteur des valeurs européennes» qui constituent un «fondement inamovible de la civilisation moderne».(cath.ch/imedia/cp)

Sept saints patrons en Europe
L’Europe compte actuellement sept saints patrons. Saint Benoît de Nursie a été déclaré ‘patron de toute l’Europe’ par le pape Paul VI (1963-1978) en 1964. Pendant son pontificat, le pape Jean Paul II en a déclaré d’autres : les saints Cyrille et Méthode, sainte Brigitte de Suède, sainte Catherine de Sienne, sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Edith Stein) ainsi que sa compatriote sainte Jadwiga de Pologne.

Jean-Paul II, lors de sa visite au Zaïre, en août 1985. | © Flick-François LOCHON /Gamma-Rapho via Getty Images.
6 février 2020 | 16:23
par I.MEDIA
Partagez!