Nyon The Gaze of the Sea - Les yeux de la mer, de José Alvarez, Prix du jury interreligieux (Photo:  www.visionsdureel.ch)
Suisse
Nyon The Gaze of the Sea - Les yeux de la mer, de José Alvarez, Prix du jury interreligieux (Photo: www.visionsdureel.ch)

Visions du Réel: Le Prix du jury oecuménique au film mexicain "Les yeux de la mer"

30.04.2017 par Jacques Berset

Le Prix du jury oecuménique de l’édition 2017 du Festival international de cinéma de Nyon Visions du Réel  a été attribué au film mexicain The Gaze of the Sea/Les yeux de la mer, de José Alvarez, Mexico 2016. Une mention spéciale a été décernée au film turc No Place for Tears, de Reyan Tuvi, Turquie 2017.

Ce Prix a été remis vendredi soir à nyon 28 avril par Bernard Litzler, directeur de Cath-Info. Le Prix du jury interreligieux – composé cette année du réalisateur Mourad Boucif (Belgique), du professeur Mikael Larsson (Suède), de la journaliste de l’Echo Magazine Geneviève de Simone-Cornet (Suisse) – est doté de 5’000 francs suisses.

Il récompense un long métrage de la Compétition Internationale qui met en lumière des questions de sens et d’orientation de la vie.

Un film habité par la compassion humaine

L’histoire racontée par le réalisateur se déroule à Tuxpan, ville située dans l’Etat mexicain de Veracruz.  C’est un port commercial qui abrite des activités d’import-export de blé, maïs et soja, mais aussi des bateaux de pêche. Comme dans tous les ports, la communauté qui l’habite comprend marchands, marins et prostituées. L’histoire que ce film raconte commence dans ce milieu, lorsque, en 2011, un petit bateau de pêcheurs disparaît sans laisser de traces dans le Golfe du Mexique, à la suite d’une tempête tropicale violente et inattendue. Les hommes qui en forment l’équipage laissent derrière eux des familles et des amis détruits par la douleur.

Cinq ans plus tard, une ancienne prostituée et un vieux pêcheur imaginent un voyage en mer avec un autre bateau, pour faire leur deuil. Mais avant, il faudra rencontrer les proches des disparus et collectionner dans une boîte magique des objets et des messages chargés de leurs sentiments les plus profonds… Un film habité par la compassion humaine, commente Luciano Barisone, directeur artistique de Visions du Réel. (cath.ch/com/be)


Hilal Baydarov a reçu le Prix interreligieux à Nyon (Photo: Visions du réel)

Le Prix interreligieux de 'Visions du réel' au film "When the Persimmons Grew"

Le prix interreligieux du Festival "Visions du réel" a été attribué au film "Presque rien" consacré au CERN | service de presse

Prix interreligieux du Festival "Visions du réel" au film "Presque rien"

Actualités ›