Le dossier du prédicateur comportait de nombreuses zones d'ombre (Photo d'illustration:Lili Olivares/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>)
Suisse
Le dossier du prédicateur comportait de nombreuses zones d'ombre (Photo d'illustration:Lili Olivares/Flickr/CC BY 2.0)

Winterthour: le prêcheur de haine sera expulsé de Suisse

24.11.2017 par Raphaël Zbinden

Un Ethiopien de 25 ans qui avait appelé au meurtre, en 2016, dans une mosquée de Winterthour, a été condamné le 23 novembre 2017 à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’expulsion de Suisse.

Le jeune homme avait réalisé un prêche de 30 minutes, à la mosquée An-Nour de Winterthour, connue pour être un foyer de radicalisation et récemment fermée, rapporte le quotidien Neue Zürcher Zeitung (NZZ). L’Ethiopien avait choisi des versets du Coran et un hadîth (parole du prophète Mahomet) appelant à tuer et à brûler les musulmans non pratiquants.

Vidéo d’exécutions

La procureure a conclu que l’homme représentait un danger pour la sécurité publique. La défense demandait l’acquittement en arguant que le prédicateur ne connaissait pas bien l’arabe et ne comprenait pas exactement ce qu’il disait. Un argument rejeté par le tribunal, qui l’a notamment reconnu coupable de provocation à la violence. La cour a aussi pris en compte le fait qu’il avait téléchargé et partagé sur son téléphone portable une vidéo d’exécution d’otages par des djihadistes et des photos de corps démembrés de personnes mises à mort.

Le jeune Ethiopien avait déposé une demande d’asile en Suisse en avril 2016. Sa requête avait été rejetée. (cath.ch/nzz/rz)


Gehrard Pfister a accepté les propositions du document "Valeurs et Etat de droit" | © zVg

L'"islam politique" dans le viseur du PDC

Les pays du continent Africain, ici en Algérie en 2016, ont fêté l'anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. | © Wikimedia/CC BY-SA 4.0

Afrique: les musulmans célèbrent la naissance de Mahomet

Actualités ›