La réforme de Luther: s’engager et rester critique

16.10.2017 – Le 31 octobre 1517, selon un des mythes fondateurs de la Réforme (*), Martin Luther affichait ses 95 thèses sur les portes de la chapelle de Wittemberg afin d’ouvrir une controverse sur le bien-fondé du commerce des «indulgences». 500 ans plus tard, le Frère dominicain Guido Vergauwen a développé le 14 octobre à la Paroisse Saint-Paul, à Genève, les raisons de la révolte et de la réforme protestante.

Mots-clé

mots-clé