Se reconstruire, une tâche typiquement moderne

Denis Müller | Je sors d’un stage de reconstruction, trois semaines à la campagne, avec exercices physiques, méditation, entretien, mise en forme médicale. L’objectif n’était pas seulement la perte de poids, mais aussi la remise à jour et en forme.
Faire confiance au monde implique une foi très forte (Pixabay.com)

Finale de foot, retour aux sources et recul de l’UDC

Denis Müller | Nous allons enfin savoir quelles équipes seront en finale de la Coupe du monde de football. Plus que deux matches, et nous saurons qui sont les trois premiers sur le toit du monde.
Le footballeur suisse Granit Xhaka est d'origine kosovare (Photo:Roscoe Myrick/www.shotboxer.com/Flickr/CC BY 2.0)

Le pape en voisin

Denis Müller | La plupart du temps, le pape voyage très loin. Surtout depuis Jean Paul II. Mais il lui faut bien aussi raccourcir les distances. En venant à Genève, la Rome protestante, il fait d’une pierre deux coups, puisque c’est avant tout au Conseil œcuménique des Eglises qu’il consacrera son attention, quitte à y rencontrer aussi les locaux de l’étape.
Le pape François | © Jacques Berset

Mai 68 – une date du calendrier religieux?

Denis Müller | On a beaucoup parlé ces dernières semaines du cinquantième anniversaire de mai 68. J’ai même eu l’occasion de tisser des liens, lors d’un colloque et d’un culte récents, entre les 50 ans du Centre œcuménique de Grenoble et les 50 ans des Jeux olympiques au même endroit. C’est dire si 68 a marqué les esprits.
Les événements de mai 68 ont changé la société (Photo:Eric Koch/Anefo/Wikimedia Commons/CC BY-SA 3.0)

Pâques, et puis la Coupe du monde

Denis Müller | Avec l’âge, je fais l’expérience croissante de l’entrecroisement des calendriers. Certains de mes collègues ecclésiastiques semblent vivre selon le rythme unique du calendrier liturgique.
Le ballon rond fixe-t-il plus le calendrier que les fêtes liturgiques? (Photo:Pixabay.com)

Le trouble instantané

Le monde est un perpétuel va-et-vient. Tout change, rien n’est stable. Sommes-nous dans une époque nouvelle, période trouble, incertaine, déstabilisante ? Ou faut-il au contraire accréditer la thèse classique que plus ça change, plus c’est la même chose ?
La vogue des réseaux sociaux porterait à croire que le changement ne cesse de s'accélérer (Photo:Pixabay.com)

Dialogue incontournable

A l'occasion de l'ouverture de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens, je voudrais ici parler du récent ouvrage de mon ami le jésuite français Bernard Sesboüé: L’acte théologique d’Irénée de Lyon à Karl Rahner. Les grandes créations en théologie chrétienne*. C’est un grand et beau panorama reconstruisant la compréhension de la théologie chrétienne d’Irénée à Rahner. Il reconstruit magistralement la conception chrétienne de l’acte théologique.
Portrait exposé à la Maison de Luther à Wittemberg (photo Bernard Litzler)

Une recherche permanente de l’universel

Denis Müller | Le christianisme est une religion universelle. Non pas au sens d’un universel de surplomb, indiscutable et dominateur. Mais au sens d’une recherche permanente de l’universel.
Lausanne Célébration oecuménique Objectif Terre - Mission possible (Photo: Jacques Berset)

Semper reformanda

Denis Müller | Les protestants, dont je suis, sont les champions tous azimut de la réforme. L’année 2017 vient de nous le rappeler à satiété. Mais il ne faut pas que cette pulsion réformatrice devienne trompeuse. Fêter les 500 ans de Luther, c’est bien. Pas seulement pour les protestants.
"L’œcuménisme n’est jamais une paisible ou insipide cohabitation entre des points de vue figés" (© DR)