Effets collatéraux

Claude Ducarroz | La sinistre "affaire Harvey Weinstein" n’a pas fini de provoquer quelques effets surprenants. Dans un premier temps, ces révélations sordides ont suscité des indignations planétaires qui ont remis en question, surtout dans certains milieux, le comportement de beaucoup d’hommes à l’égard des femmes.
La discrimination envers les femmes est encore monnaie courante dans le monde (Photo:Scottmontreal/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Ils m’énervent…

Claude Ducarroz | Oui, ils m’énervent, tous ces Suisses – mes chers compatriotes! – qui prennent prétexte de ses imperfections pour dauber sur l’Union européenne. Parce qu’elle traverse quelques difficultés, ils font tout pour empêcher un quelconque rapprochement de la Suisse avec la Communauté de nos voisins.
Le pape a appelé l'Europe a retrouver sa mémoire (Photo:EU2017EE/Flickr/CC BY 2.0)

Et si nous parlions de Noël…

Claude Ducarroz | De Noël? Non merci! On en parle déjà depuis si longtemps, depuis deux mois au moins. C’est la saturation. L’overdose.
Où est le vrai Noël? (Photo:PokemonaDeChroma/Flickr/CC BY 2.0)

Légal? Moral?

Claude Ducarroz | Tout est légal. Circulez! Il n’y a rien à voir. Et surtout rien à juger, rien à changer. L’affaire des "paradise papers" vient de révéler une face très sombre de la politique et de l’économie mondialisées.
Une loterie pour renflouer les caisses des paroisses ? | © Flickr/Cafe credit/CC BY 2.0

Evangile de dimanche: scribes, pharisiens… Et nous?

Claude Ducarroz | Une fois de plus, l’évangile de ce dimanche présente un texte à triple détente. D’une part, il rapporte des échos plutôt gratinés de la polémique entre Jésus et les scribes et pharisiens, ces notables d’Israël qui enseignent dans la chaire de Moïse, mais sont pleins d’hypocrisie puisqu’ils disent et ne font pas.
“Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé”. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: drame vigneron

Claude Ducarroz | Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus raconte une histoire qui contient tous les ingrédients susceptibles de constituer un drame palpitant, digne d’un opéra italien. De la jalousie, du sang, de la vengeance: tout y est.
"La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle". Mt 21, 42 | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND-2.0

Evangile de dimanche: Eglise: problèmes et solutions

Il y a deux manières d’interpréter cette page de l’évangile de Matthieu. On peut retenir surtout un fidèle écho de l’enseignement de Jésus à ses disciples. Il les met en garde contre toutes sortes de dangers dans leurs relations plus ou moins fraternelles.
"En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux". Mt 18, 20 (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: croisière avec Jésus

Claude Ducarroz | La réponse de Jésus va droit au but…de la foi: "Confiance! C’est moi. N’ayez plus peur!"  Tout est dit en peu de mots. La foi, c’est la confiance en quelqu’un, en Jésus, surtout quand les événements de la vie secouent la frêle embarcation de notre existence.
Une belle croisière avec Jésus. Pas de tout repos, certes. Mais si proche de vos aventures humaines et de nos expériences chrétiennes. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: tout est dit

Claude Ducarroz | Faut-il ajouter quelque chose à la parabole du semeur que Jésus a racontée à la foule pour parler du Royaume de Dieu (versets 3 à 9)? N’a-t-il pas fait lui-même le commentaire (versets 18 à 23)?
"D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un." Mt 13, 8. (Photo: Pixabay/R0bin/CCO)

Evangile de dimanche: le grand virage eucharistique

Claude Ducarroz | On connaît le contexte. Jésus vient d’opérer un signe extraordinaire. Il a nourri une grande foule en multipliant les pains. Sa popularité est au top puisqu’on songe à le faire roi (Cf. Jn 6,1-15). Mais Jésus se méfie.
"Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde." (illustration: Bernadette Lopez/Evangile et peinture)