Brexit

Abbé Nicolas Betticher | Brexit, une décision démocratique qui fracture la Grande Bretagne et toute l’Europe, voire plus. Brexit, une décision qui peut cependant inciter à redéfinir l’Union Européenne (UE).
Le Royaume-Uni s'est séparé de l'Europe (Photo:RareClass/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Pierre m’aimes-tu vraiment? Amoris Laetitia

Nicolas Betticher | Pierre, m’aimes-tu plus que tout? Oui! Alors sois le berger de mes brebis. L’Evangile de ce dimanche nous introduit si magnifiquement à la méditation du document post-synodal du Pape François intitulé Amoris Laetitia.
Amoris Laetitia, (La joie de l'amour), l'encyclique du pape François sur la famille.

Exhortation post-synodale

Nicolas Betticher | Le Pape François signera l’exhortation post-synodale, samedi 19 mars 2016, jour de la St-Joseph, patron des familles. Un premier indice pour un texte très attendu.
Le Pape François signera l’exhortation post-synodale, samedi 19 mars 2016, jour de la St-Joseph, patron des familles (Photo: Flick/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0)

Europe : ton avenir se joue maintenant…

Nicolas Betticher | La Grèce, déjà fragilisée, peine à accueillir les nombreux, trop nombreux requérants d’asile. Les frontières vers les pays du Nord sont fermées. Des gardiens veillent. Et pourtant, l’histoire nous l’a appris : les frontières ne tiennent jamais longtemps.
(Photo: www.youtube.com)

Aylan

Nicolas Betticher | Charlie Hebdo s’en prend à Aylan, le petit garçon mort sur cette plage de Méditerranée, l’année passée. Le monde entier s’était dit choqué. Pourquoi un petit enfant, innocent, devait mourir, simplement parce que son pays ne lui offrait plus les conditions essentielles à la vie, à la survie?
«Que serait devenu le petit Aylan s’il avait grandi? Un tripoteur de fesses en Allemagne» (Dessin: Charlie Hebdo)

Vœux

Abbé Nicolas Betticher |2016: nouvelle année: pleine de vœux, de souhaits, d’aspirations. Tout est possible pour qui accueille!
Un nouvel espoir se lève pour l'année 2016 (Photo:Mike McCune/Flickr/CC BY 2.0)

«J’ai peur des moustiques!»

Nicolas Betticher | C’est avec cette phrase que le Pape François a répondu à une question d’un journaliste qui lui demandait s’il craignait un acte terroriste lors de son voyage en Afrique. Le Pape n’a pas peur de l’homme, même s’il est capable du pire.
Le pape François (Photo:Flickr/Mazur/catholicnews.org/CC BY-NC-SA 2.0)

Paris saigne…

La sang a coulé, vendredi dernier, dans cette ville qui incarne les libertés, les droits de l’homme, la laïcité positive, celle qui accueille toutes les religions et leur confère les mêmes droits, le même respect, sans amalgame.
(Photo: Nithi Anand/Flickr/CC BY 2.0)

La fin du Synode ?

Nicolas Betticher | Rappel des faits: Le Pape François voulait un « Synode de la miséricorde »; Il a consulté toutes les Eglises locales; Il a signé un Motu Proprio simplifiant les procédures en nullité matrimoniale, rappelant l’importance de la conscience des conjoints face à la vérité de leur union échouée.
Le cardinal allemand Reinhard Marx, fin de la messe de conclusion du synode (Photo: flickr/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0)

Ca bouge au synode!

En choisissant le thème de la famille pour le synode, le pape François savait que ce thème serait délicat. Parler de la famille, c’est aussi accepter de parler des nouvelles formes de familles: familles recomposées, familles monoparentales, unions homosexuelles, homoparentalité, polygamie, etc.
Le pape François au synode sur la famille 2014 (Photo:Catholic Church of England)