Témoignages de gratitude envers le Père Jacques Hamel, devant l'Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray (Photo:AP François Mori/Keystone)
Blog
Témoignages de gratitude envers le Père Jacques Hamel, devant l'Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray (Photo:AP François Mori/Keystone)

Cher Père Jacques Hamel


Abbé Nicolas Betticher | Cher Père Jacques Hamel, ce matin tu célébrais l’Eucharistie. A 85 ans, tu aurais le droit de te reposer un peu. Mais tu étais là, fidèle à ton engagement de prêtre, pour offrir le Christ Eucharistie aux fidèles. Quel exemple pour nous tous. Merci, cher Père Jacques. Maintenant tu te reposes dans la paix et la lumière du Christ ressuscité. Repose-toi, tu l’as bien mérité.

Tu nous laisses ce message: la paix, le pardon, la fraternité entre nous tous. Nous allons faire au mieux pour vivre ce message. Car il est vrai, plus que vrai!

Nous le savons: d’autres Chrétiens sont persécutés depuis longtemps, notamment les Chrétiens d’Orient. Mais partout, le fanatisme est dormant. Il passe à l’acte, de plus en plus souvent. Pour donner un semblant d’heure de gloire à celui qui commet un tel crime. Enfin il peut parler, dit l’archevêque de Paris. Il peut crier son identité, même si cette identité est altérée, profondément faussée par une idéologie erronée.

Et l’évêque de Rouen, le Père évêque du Père Jacques, se sent porté par les Journées Mondiales de la Jeunesse. Il est en Pologne et sait que la foi de tous ces jeunes sera toujours plus forte que la violence des hommes. Toute une réponse. Une réponse de foi en l’homme, en sa capacité de surmonter le pire.

Il reste beaucoup à faire: peut-être faudrait-il moins médiatiser ces horreurs. Peut-être. Car la médiatisation peut engendrer des vocations de personnes qui tentent de se donner un destin en jetant la mort parmi nos rangs. Mais à chacun sa responsabilité. Pour ma part, ce soir, je rends grâce pour le Père Jacques, mort au pied de l’autel.

Nicolas Betticher

Prêtre en paroisse, Nicolas Betticher est aussi vicaire judiciaire à l'Officialité interdiocésaine suisse. Docteur en théologie et en Droit canonique, il a été vicaire général du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Auteur
Dernières publications
Pour les catholiques pratiquants, parler des abus sexuels est une nécessité | © Pixabay
Le 4 octobre, l'Eglise fête saint François d'Assise (© franciscain.org)