Don Bosco, de Jijé


Moi qui voulais vous présenter cette magnifique BD, qualifiée de première bande dessinée chrétienne en français, voilà que je la trouve justement dans le rayon des nouveautés en librairie. Ce sont les éditions du Triomphe qui viennent de faire cette réimpression juste avant les fêtes. Et me voilà en possession de ma 10ème version du Don Bosco de Jijé. Cet auteur, qui nous est peu connu, est en fait un des plus grands dessinateurs belges de l’histoire de la BD. Jijé a créé le personnage de Fantasio dans Spirou, il a dessiné notamment Blondin et Cirage, Jerry Spring et Jean Valhardi. De son vrai nom Joseph Gillian, Jijé a eu comme élève Franquin (Marsupulami, Gaston Lagaffe), Morris (Lucky Luke) ou encore Peyo (les Schtroumpfs).

 

En 1940 il dessine pour la première fois «Don Bosco l’ami des jeunes» qui sera publié dans le magazine Spirou dès 1941. La version complète sortira en 1943. Très vite cette histoire aura un grand succès. On dit même qu’elle a contribué à éviter la faillite aux éditions Dupuis dans les années 1950. Les trois premières éditions vont se vendre à plus d’un million d’exemplaires. Jijé tiendra même à redessiner complètement l’album en rajoutant des détails qu’il s’est empressé d’aller voir sur place. Le livre changera de format, dessiné d’abord à l’horizontal «à l’italienne», il viendra dans le format BD classique que nous connaissons.

 

Il a fallu 110 pages pour pouvoir relater cette aventure extraordinaire de Jean Bosco, depuis sa naissance le 17 août 1815 jusqu’à sa mort 71 ans plus tard. Les premières planches relatent son enfance paysanne et la rudesse de l’époque. Dans sa jeunesse, Jean étonne par son intelligence, son esprit d’initiative et sa piété spontanée. Il est très agile et aime faire rire les autres et leur montrer des tours de passe-passe et d’équilibre, non sans leur parler d’abord de Jésus. Dès son entrée au séminaire, il éprouve l’envie de se tourner vers les plus faibles et les pauvres. Il vouera sa vie à la jeunesse abandonnée, accomplissant une œuvre immense, remplie d’actions qui le feront connaître dans le monde entier. Son histoire parle à tous les jeunes encore aujourd’hui.

 

Cette BD est assurément la meilleure du genre. Malgré le fait qu’elle a été dessinée il y a 70 ans, style et dessin restent actuels et très agréables à lire. Vraiment un album incontournable dans la BD chrétienne!

 

Casimir Gabioud

Casimir Gabioud

Casimir Gabioud - plus connu sous le nom de Gabidou - est clown, sculpteur de ballons et agent pastoral à Orsières en Valais. Il est aussi fan de BD chrétiennes.

 

Auteur
Dernières publications
"Jésus en BD", octobre 2017 | © Ed. Bayard Jeunesse
Jean-François Kieffer, le père de "Loupio" (Photo: DR)