"Jésus en BD", octobre 2017 | © Ed. Bayard Jeunesse
Blog
"Jésus en BD", octobre 2017 | © Ed. Bayard Jeunesse

Ce Jésus, j'aurais souhaité le suivre!


Jésus en BD: encore une bande-dessinée sur Jésus! Une de plus dans cette catégorie de BDs dites «chrétiennes»! Il est vrai que vu l’importance du personnage, c’est assez normal de le voir encore une fois au centre d’une nouvelle adaptation en bande-dessinée. Le côté positif est que dans ces diverses adaptations, nous en avons pour tous les goûts: pour petits enfants, adolescents, en manga, réaliste, hyper réaliste, proche des évangiles, adaptation plus libre… Alors en quoi cet ouvrage vaut-il la peine?

Pour moi, c’est simple, je n’avais pas été aussi enthousiaste à la lecture d’une BD sur Jésus depuis la version française du Manga Jésus. A sa manière le manga m’avait emballé, tant dans l’exactitude des textes que de voir ces expressions sur les visages des personnages qui les rendaient presque vivants sur les pages du livre. Pour ce nouvel album, c’est encore autre chose qui m’a touché, bien plus encore d’ailleurs que le manga.

Une grande réussite qui parle aux enfants, mais également aux adultes.

Grâce à une justesse dans le scénario et une délicatesse dans la démarche de ce Jésus, on se sent vraiment proche de lui et on peut sans problème s’identifier à lui. Je me pose parfois la question de «quel Jésus» j’aurais souhaité suivre»? C’est sans doute un personnage tel qu’il est décrit dans ce livre. Un homme qui donne envie de tout quitter pour le suivre. Pas tant par sa splendeur et sa démonstration de grandeur divine, mais plutôt par son humanité proche de la nôtre avec en plus cette divinité en lui qui le rend juste, pertinent, attachant et vrai.

© Bayard Jeunesse, octobre 2017

Côté scénario justement, Bénédicte Jeancourt-Galignani s’est appuyée sur sa foi, par la lecture des évangiles et de la Bible. Elle s’est également plongée dans l’histoire, la géographie et la culture de l’époque pour être le plus juste possible dans ce récit. Pour nourrir spirituellement cette histoire, la scénariste a puisé dans son expérience de rédactrice en chef des magazines Filotéo et Pomme d’Api Soleil dans lesquels, depuis 15 ans, des biblistes ont aidé à rendre accessible aux enfants les Ecritures. Elle s’est également appuyée sur le livre Jésus de Nazareth de Joseph Ratzinger.

Pour moi, l’exercice de rendre accessible aux enfants ce récit des évangiles est pleinement réussi. D’autant plus qu’il n’est pas infantilisé et qu’en tant qu’adulte nous sommes également pris dans cette histoire. J’ai beaucoup apprécié la manière d’aborder l’enfance et le début de la vie publique de Jésus, d’une manière certainement plus près de la réalité que certaines manières«angéliques» d’aborder cette partie de la vie de Jésus. On y découvre un Jésus désireux de faire connaître son Père, mais un homme très proche des plus miséreux, des petits et des faibles. On le voit lui-même étonné des réactions que cela engendre et on découvre, en même temps que lui, les résistances qui vont l’amener à comprendre qu’il devra y donner sa vie. J’apprécie beaucoup les personnages autour de Jésus, que ce soit les apôtres, les gens qui le suivent ou ceux qu’il rencontre sur la route. On voit bien à travers eux les différentes réactions de joie, d’incompréhension, de doute… toutes ces réactions qui nous traversent également dans notre vie de foi.

Au niveau du dessin, Li-An a puisé dans l’iconographie riche et très ancienne du Christ. Il s’est approprié ce personnage pour nous proposer «sa version»  d’une histoire connue et vue tellement de fois. Son trait est assez simple et léger avec des contours doux qui rend les personnages très sympathiques. Ce trait va également se raidir un peu lorsque le scénario mettra en scène les opposants de Jésus. Ce dessin peut paraître simple car il n’est pas dans un style très réaliste. Mais pour ma part, je préfère nettement ce genre de dessin qui laisse une grande place à notre interprétation et notre imagination. Les dessins trop réalistes me déçoivent souvent car ils enferment les personnages et surtout Jésus dans une image précise que l’on se doit d’imaginer tel quel. Par contre, le dessin de Li-An est tout l’inverse, il ouvre notre imagination et permet d’y mettre sur ces traits si doux notre Jésus. Le tout dans de belles couleurs tantôt vive, tantôt ocre qui améliorent encore plus ce beau dessin.

Cet album est pour moi une grande réussite qui parle aux enfants, mais également aux adultes. Un livre que je vais sans autre mettre dans les meilleurs albums de BD sur Jésus.  C’est un bel ouvrage de grand format et de 96 pages. Un album à mettre dans toutes les mains.

Casimir Gabioud | 24.10.2017

© Bayard Jeunesse, octobre 2017


Jésus en BD
Editions: Bayard Jeunesse

Scénario: Bénédicte Jeancourt-Galignani
Dessin: Li-An
Couleur: Laurence Croix
Publication: ocotbre 2017

 

Casimir Gabioud

Casimir Gabioud - plus connu sous le nom de Gabidou - est clown, sculpteur de ballons et agent pastoral à Orsières en Valais. Il est aussi fan de BD chrétiennes.

 

Auteur
Dernières publications
Jean-François Kieffer, le père de "Loupio" (Photo: DR)
Un joli "Pavé"!