"Bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir compris que l’humilité ouvre sur l’espérance" (Photo: eglise.catholique.fr)
Blog
"Bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir compris que l’humilité ouvre sur l’espérance" (Photo: eglise.catholique.fr)

Magnificat


«Il s’est penché sur son humble servante!»
«Désormais tous les âges me diront bienheureuse!»

Oui, bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir offert au monde Celui qui est ton Tout.
Oui, bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir compris que l’humilité ouvre sur l’espérance.
Partout où les hommes et les femmes souffrent,
partout où la violence, la cupidité, la soif de pouvoir semblent l’emporter,
partout où la justice est bafouée,
l’humilité, la vraie, ouvre sur l’espérance.
Ensemble, chantons le Magnificat, surtout là où l’être humain souffre.
Alors un chemin d’espérance devient possible.
Alors la leçon de morale, la vraie, devient leçon d’espérance.

Nicolas Betticher | 15.08.2016

Nicolas Betticher

Prêtre en paroisse, Nicolas Betticher est aussi vicaire judiciaire à l'Officialité interdiocésaine suisse. Docteur en théologie et en Droit canonique, il a été vicaire général du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Auteur
Dernières publications
Le 4 octobre, l'Eglise fête saint François d'Assise (© franciscain.org)
Le Christ en Croix et Notre-Dame des Douleurs. Le centre du triptyque de Baden-Baden par Jean-Pierre Ponnelle. (Photo: Wikimedia Commons/Martinetandre/CC BY-SA 3.0)