Nicolas Betticher

Magnificat

«Il s’est penché sur son humble servante!»
«Désormais tous les âges me diront bienheureuse!»

Oui, bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir offert au monde Celui qui est ton Tout.
Oui, bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir compris que l’humilité ouvre sur l’espérance.
Partout où les hommes et les femmes souffrent,
partout où la violence, la cupidité, la soif de pouvoir semblent l’emporter,
partout où la justice est bafouée,
l’humilité, la vraie, ouvre sur l’espérance.
Ensemble, chantons le Magnificat, surtout là où l’être humain souffre.
Alors un chemin d’espérance devient possible.
Alors la leçon de morale, la vraie, devient leçon d’espérance.

Nicolas Betticher | 15.08.2016

«Bienheureuse es-tu, Marie, d’avoir compris que l’humilité ouvre sur l’espérance»
15 août 2016 | 09:18
par Nicolas Betticher
Partagez!