Casimir Gabioud

Prix 2012 de la BD Chrétienne

Les tomes 2 et 3 des «Indices pensables» ont reçu ce week-end le prix de la meilleure BD chrétienne au Festival d’Angoulême.

 

Comme chaque année, depuis 25 ans, un comité œcuménique assure une présence chrétienne au festival d’Angoulême. Il organise des expositions et remet un prix pour la meilleure BD chrétienne de l’année, ainsi qu’une mention spéciale pour un deuxième coup de cœur.

Brunor
, lauréat 2012, est un scénariste et dessinateur connu dans le milieu depuis longtemps. Il a notamment dessiné ou scénarisé plusieurs excellentes BD parues ces dernières années comme Monsieur Vincent, Martin, Jehanne d’Arc ou encore Bernadette. En parallèle à ses collaborations avec Dominique Baar, il excelle depuis www.Jésus qui? dans un style bien à lui qui mélange enquête historique et dessins. Ces différents albums l’ont amené à créer une mini-série intitulée «Les indices pensables». Il nous emmène avec facilité dans les mystères de notre religion. Les personnages principaux de ses histoires mènent l’enquête, de nos jours, et nous racontent leurs découvertes. La recherche enchaînent les faits historiques et nous conduit à l’émerveillement. Grâce au style de la bande-dessinée, Brunor rend simple et compréhensible une enquête mêlant histoire, philosophie et théologique.

Le premier tome, Le mystère du soleil froid, nous raconte comment un tout petit peuple, les Hébreux, annonce il y a trois mille ans que le soleil n’est pas une divinité. Ce soleil ne leur paraît  être qu’un simple luminaire à durée de vie limitée; il va donc mourir un jour. Cette affirmation aujourd’hui banale fut détonante l’époque et très loin des différents grands courants de pensées. Brunor nous explique comment le milieu scientifique, très récemment, a découvert et confirmé de tels propos. Ce premier album se termine en questions donnant envie de poursuivre la lecture, dans les tomes suivants, récompensés à Angoulême.

Un os dans évolution et Le hasard n’écrit pas de message ont donc été primé ensemble. Ils sont parus en début et en fin d’année 2011. Le second tome nous parle de l’ambiguïté entre l’évolution et la création. On y découvre les premiers éléments historiques, comme la découverte d’os de dinosaure, qui ont fait comprendre à l’homme que la terre était beaucoup plus vieille que ce que la Bible en disait. Mais les différentes thèses scientifiques sur la création du monde et l’évolution de l’espèce n’ont pas encore apporté de réponses claires. La manière d’expliquer en images permet de mieux les comprendre et de nuancer leurs différents aspects.
Le dernier tome s’attarde encore plus sur nos origines. On y découvre les écoles de pensée humaine  et leur confrontation avec les connaissances acquises aujourd’hui. A nouveau Brunor, grâce à son dessin, nous explique les faits de manière simple et compréhensible. Quelques belles photos, dont une incrustation sur la couverture, interrogent. Est-ce par simple hasard que des grains de sable s’organisent et forment un magnifique corps de femme?

Je ne peux que vous encourager à lire ces trois tomes de Brunor (recommandés pour des lecteurs de plus de 13 ans) et découvrir également ses autres titres encore disponibles en librairie.

 

Gabidou

 

Entretien avec Brunor sur KTO

Ne manquez pas Gabidou croqué par Brunor, dans notre galerie d’images!

1 février 2012 | 11:55
par Casimir Gabioud
Partagez!