Faut pas croire

Le poil : cet obscur objet du désir

Que dit le poil de notre rapport au monde ? Le poil, la barbe, le duvet, les cheveux sont tantôt voilés ou exhibés. Ce sont des objets de désir ou de honte, des signes de virilité plutôt que de féminité. 

Le poil est aussi politique que spirituel. Il a toujours été codifié et ritualisé. Pourquoi les religions s’attardent-elles tant sur les poils ? Et aujourd’hui, est-ce que notre rapport avec notre pilosité dit quelque chose de particulier de notre époque ? 

Linn Levy reçoit l’anthropologue Christian Bromberger et Youri Volokhine, maître de recherche en histoire des religions à l’Université de Genève. 

(Photo d'illustration: Mike Mozart/Flickr/CC BY 2.0)
Partagez!

plus d'articles de la catégorie «Télévision»

Faut pas croire
Sa 8 mai 2021
13:30