Hautes Fréquences

Petit-fils d’Arméniens ottomans

Au printemps 1915, l’Empire ottoman a massacré 1’200’000 Arméniens.

Pianiste et chef d’orchestre, Luc Baghdassarian se souvient des récits de ses grands-parents, qui ont été déportés mais ont survécu.

105 ans après les faits, Gabrielle Desarzens a recueilli le témoignage de cet homme de la troisième génération et sollicité l’éclairage de l’historien français Michaël Nichanian.

Luc Baghdassarian , chef d'orchestre, petit-fils de déportés arméniens (photo RTS – G Desarzens)
Partagez!

plus d'articles de la catégorie «Radio»

Hautes Fréquences
Di 24 mai 2020
19:20