Homélie

Homélie du 10 mai 2020 (Jn 14, 1-12)

Chanoine Alain Chardonnens – Église St-Loup, Versoix, GE

« Seigneur, mais on va où là ?!? » C’est la question – paraphrasée c’est vrai – que pose Thomas à Jésus. C’est la même question que nous pourrions lui poser aujourd’hui. On va où, Seigneur ? Nos églises sont certes encore ouvertes, mais la communauté chrétienne ne peut plus s’y retrouver comme elle en a la si douce habitude. Tout reprend : les écoles et tous les commerces ouvrent à nouveau demain, et nous, on doit rester chez soi. Alors, Seigneur, on va où là ?

Si ces questions sont légitimes, elles pourraient toutefois recevoir la même réponse de la part du Christ. On va où ? On va vers le Père – toujours si on marche avec le Christ– et vers le Royaume où le Seigneur nous prépare une place.

Marcher avec le Christ

Oui chers Amis, même si le chemin de nos églises n’est plus accessible comme on le souhaite, le Christ nous montre d’autres voies pour le rejoindre, pour le retrouver, pour rester en communion avec Lui et les uns avec les autres. Cette messe, radio et télédiffusée, en est un exemple. Quelles que soient les circonstances que nous devons affronter, le Seigneur EST le chemin, il nous conduit et il nous accompagne. Et même, plus ce chemin est difficile ou tortueux, plus le Seigneur est avec nous ! Mais paradoxalement, souvent, on le remarque moins.

Bon, là d’accord, ça y va fort ! On sort bien des sentiers battus. On sort loin de notre « zone de confort » comme on dit maintenant. Alors Seigneur, on va où là ? Eh bien, parce qu’on chemine avec le Christ, je reste convaincu – même dans les circonstances que nous connaissons maintenant, même dans ces conditions nouvelles et exceptionnelles – je reste convaincu qu’avec le Christ, nous sommes sur un chemin de Vie et de Vérité, comme il nous l’a dit lui-même.

Un chemin qui mène vers le Père

Le Seigneur nous montre donc un autre chemin, c’est vrai. Mais ce chemin mène vers le Père, vers la place qu’il nous a préparé. Ce chemin, nouveau, parce que nous y cheminons avec le Christ, ne sera jamais un chemin où nous nous achopperons (cf 2ème lecture). Ce chemin nous permet de découvrir la richesse et la beauté de notre chemin ordinaire. Le Seigneur nous donne de prendre un peu de recul sur notre manière habituelle de vivre notre foi, de vivre la dimension communautaire de notre foi.

« Seigneur, mais on va où là ?!? » On va vers le Père, avec l’opportunité de redécouvrir ce sur quoi s’appuie notre foi, ce dont elle se nourrit.  En ces temps où le Seigneur nous conduit sur des chemins de traverse, renouvelons notre confiance en lui : « OK Seigneur, tu es le chemin, alors je te fais confiance pour savoir où on va. ».

Cherchons en quoi ce qui nous manque est important pour notre foi, en quoi ce qui nous fait défaut aujourd’hui est véritablement pour nous ce qui nous permet d’avancer vers le Père. Regardons aussi tout ce qu’il y a de nouveau et qui nous permet de cheminer avec le Christ, seul ou en famille, depuis chez soi, de là où nous sommes. Faisons de ce chemin un chemin qui nous élève !

« Seigneur, mais on va où là ?!? » Parce que tu es le Chemin, la Vérité et la Vie, même si je ne comprends pas tout, je me réjouis de marcher avec toi Seigneur, jusqu’à cette place que tu as préparée pour nous.

5e DIMANCHE DE PÂQUES
Lectures bibliques :
Actes 6, 1-7; Psaume 32, 1-2, 4-5, 18-19; 1 Pierre 2, 4-9; Jean 14, 1-12

(photo Maurice Page)
10 mai 2020 | 09:40
Partagez!

plus d'articles de la catégorie «Homélie»