Casimir Gabioud, alias Gabidou, au Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Suisse
Casimir Gabioud, alias Gabidou, au Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)

2e Festival des familles à Fribourg

15.06.2015 par Maurice Page

Fribourg, 14 juin 2015 (Apic) Après une première édition à Romont en 2014, le Festival des familles a réuni quelque 300 personnes le 14 juin 2015 au Centre paroissial Saint-Paul, à Fribourg, sur le thème «un amour qui grandit».

«Nous avons souhaité mettre sur pied ce festival pour proposer aux familles une journée de ressourcement, de fête et de rencontres dans une dimension de joie chrétienne», explique Bertrand Georges, responsable avec son épouse Françoise de la pastorale familiale dans le canton.

Au menu: messe des familles présidée par Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg, conférence, apéritif, animations pour les enfants et les ados, spectacle «La quête du Graal», et surtout les rencontres. Avec 300 personnes pour le festival et 500 pour la messe, l’objectif est atteint, se félicite Bertrand Georges.

Le mariage est la vocation la plus difficile

Mgr Alain de Raemy a invité les familles présentes à aller jusqu’au bout de l’amour, à suivre la logique de Jésus qui n’est pas naturelle, puisque c’est c’elle du pardon, jusqu’à 70 fois 7 fois. Il n’y a pas de ‘oui-mais’, a expliqué l’évêque. “Le mariage est la vocation la plus difficile. L’admiration de certains devant un prêtre qui a choisi le célibat m’énerve. Il faut s’émerveiller beaucoup plus de l’union d’un homme et d’une femme. C’est un appel incroyable.”

Pour Francesca et Gérard mariés depuis 26 ans, l’amour n’a pas de secrets ni de recette, mais repose sur un ‘credo’ : simplicité, vérité, confiance, respect, liberté, encouragement et humilité. Il implique de se regarder avec les yeux de la tendresse.

Claudine et Stéphane, après 26 ans de mariage eux-aussi, continuent de demander chaque jour la grâce du mariage. “Le sacrement est une fontaine inépuisable qui fait l’unité de notre couple.” La découverte de la théologie du corps de Jean Paul II leur a permis de comprendre que le couple, créé à l’image de Dieu, représente la communion des trois personnes de la Trinité.

Et les familles en difficulté ?

“L’aspiration à vivre une belle vie de famille demeure, selon les plus récentes enquêtes, le projet de vie le plus important pour nos contemporains. Pourtant, les échecs et les situations difficiles entament souvent la foi dans ce projet, note Bertrand Georges. Beaucoup croient que le sentiment amoureux est spontané et naturel, mais inscrire ensemble l’amour dans la durée, c’est tout autre chose… Si nous croyons que Dieu lui-même a inscrit en nous ce désir d’un amour qui grandit, quel meilleur moyen d’y parvenir que de se relier à la source ?”

A la question des familles en difficulté, Bertrand Georges répond qu’elles sont toutes les bienvenues. Quelle que soit leur situation, le Seigneur les aime. Et l’Eglise leur propose divers types d’accueil et d’aide, notamment pour se reconstruire après une séparation.

La quête du Graal

Au-delà des enseignements et des témoignages, le Festival des familles est aussi un lieu de rencontres et de partages, avec les stands d’associations, les animations pour les enfants et le jeunes, les promenades en âne et les ballons du clown Gabidou. La pluie de la fin d’après-midi n’a pas douché les enthousiasmes des petits et des grands. “L’amour de Dieu est grand comme ça. Il est pour toi, il est pour moi”, chantent les enfants en écartant leurs bras le plus largement possible.

Le spectacle “La quête du Graal”, monté pour l’occasion, avec décors et costumes du Moyen-Age a présenté une parabole de la vie chrétienne, entre montagnes et précipices, à travers Babylone-la-grande et bien sûr face au dragon.

Le dernier point fort de la journée a été la bénédiction des familles. Chacune d’entre elles a pu s’approcher de l’évêque ou d’un des prêtres et diacre présents pour recevoir une bénédiction individuelle selon la formule du livre biblique des Nombres: “Que le Seigneur fasse briller vers toi son visage”. (apic/mp)

Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Bertrand Georges, responsable de la pastorale famille du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Bertrand Georges, responsable de la pastorale famille du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
L'homélie de Mgr Alain de Raemy lors du Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
L'homélie de Mgr Alain de Raemy lors du Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
"Vous êtes une partie précieuse de l’Eglise", a lancé le pape aux scouts | © Pierre Pistoletti
"Vous êtes une partie précieuse de l’Eglise", a lancé le pape aux scouts | © Pierre Pistoletti
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)
Le Festival des familles du canton de Fribourg (Photo: Pierre Pistoletti)

Institut pontifical théologique Jean Paul II pour les sciences du mariage et de la famille

L’Institut pontifical théologique Jean Paul II au coeur d'une polémique     

Paul et Madeleine se sont bien amusés au Festival des familles de Fribourg | © Raphaël Zbinden

La joie des familles au cœur de Fribourg

Actualités ›