Suisse

30e édition de Prier Témoigner

Pour la trentième fois depuis 1990, le festival Prier Témoigner a envahi les locaux de l’Université de Fribourg, les 16 et 17 novembre 2019. Un bon millier de personnes de tous âges ont partagé leur foi autour du thème: «On sème toujours…»

Cette trentième édition de Prier Témoigner a été ouverte comme il se doit par son fondateur historique Daniel Pittet. «Nous sommes tous des saints en devenir», rappelle-t-il. «Notre fragilité est notre force», explique celui qui a été abusé par un capucin durant son enfance. «La méchanceté ne rend pas libre, il faut pardonner.»

«Les jeunes sont exigeants, ils nous provoquent».

Prière de louange, témoignages, échanges, concert, adoration, la ‘recette’ de Prier Témoigner porte toujours ses fruits. Si certains sont des fidèles depuis de nombreuses années d’autres y viennent pour la première fois. Jean-Marie et Electra Bettems viennent chaque année avec leur groupe de jeunes de la paroisse francophone de Zurich. Ils ne fêtent pas seulement les trente ans de la manifestation fribourgeoise mais aussi l’anniversaire de leur mariage:»trente ans qu’on s’aime». L’animation du groupe TKTO les a fortifié dans leur amour et dans leur foi. «La relation au Christ est comme ma centrale d’énergie», explique le physicien actif dans la météorologie. «Ce sont les jeunes que j’accompagnais pour la confirmation qui m’ont demandé eux-mêmes de pouvoir continuer», raconte sa femme Electra. De confession orthodoxe, elle a débarqué en Suisse de sa Grèce natale, pour ses études en 1980 et n’en est pas repartie. «Les jeunes sont exigeants, ils nous provoquent».

Electra et Jean-Marie Bettems animent le groupe de jeunes TKTO de la paroisse catholique francophone de Zurich | Bernard Hallet
Electra et Jean-Marie Bettems animent le groupe de jeunes TKTO de la paroisse catholique francophone de Zurich | © B. Hallet

«Le monde va mal? Je dois le changer. Pouvoir partager cela avec les jeunes est une grande chance et un signe d’espérance.» De leur côté les jeunes apprécient de partager et de mieux comprendre cette foi qui s’appuie sur la raison et la réflexion.»

Avec sainte Marguerite Bays

Par la voix de son biographe Martial Python, la nouvelle sainte fribourgeoise Marguerite Bays, canonisée à Rome le 13 octobre dernier, était également présente à Prier Témoigner. Cette sainte de chez nous a été comme le reflet de l’amour du Christ. Par le don des stigmates, c’est-à-dire des plaies du Christ, elle appartient à la catégorie des géants de la sainteté.

Roger de Côte d’Ivoire, Flo du Burundi et Isabel du Brésil, de la communauté des Focolari de Montet ont raconté l’élan missionnaire qui les a poussés à témoigner du Christ.

Baignée par le jeu de lumières et le chants du groupe chrétien français AdorA, l’aula de l’Université plonge dans le recueillement et la prière: ” Seigneur je t’appelle, accours vers moi. Ecoute mon appel quand je crie vers toi.» (cath.ch/mp)

Festival Prier Témoigner. Fribourg le 16 novembre 2019. | © B. Hallet
16 novembre 2019 | 19:01
par Maurice Page
Partagez!