Vatican

9 mai 1945: Pie XII salue la fin de la 2e Guerre Mondiale

C’est «agenouillé en esprit devant les tombes, les ravins ravagés et rouges de sang, où reposent les innombrables restes de ceux qui ont été victimes de combats ou de massacres inhumains, de la faim ou de la misère», que le pape Pie XII saluait la fin de la Deuxième Guerre mondiale le 9 mai 1945.

Au lendemain de la capitulation de l’Allemagne Pie XII prend la parole sur radio Vatican. Alors que les armes se sont enfin tues, il a l’espoir d’insuffler enfin l’idée d’une «paix véritable» dans le cœur des hommes. 

«Elle est enfin terminée cette guerre qui, pendant près de six ans, a maintenu l’Europe en proie aux souffrances les plus atroces et à la souffrance la plus amère». Ces mots, étaient gonflés d’émotion et de soulagement. Désormais, les morts exigent un changement radical, déclare le pontife.

«Il nous semble qu’eux, les déchus, admonestent les survivants du grand fléau et leur disent : «Levez-vous de nos os et de nos tombes et de la terre, où nous avons été jetés comme des grains de blé, les façonneurs et les créateurs d’une Europe nouvelle et meilleure, d’un univers nouveau et meilleur, fondé sur la crainte filiale de Dieu, sur la fidélité à ses saints commandements, sur le respect de la dignité humaine, sur le principe sacré de l’égalité des droits pour tous les peuples et tous les Etats, grands et petits, faibles et forts»

Comme l’évêque de Rome l’affirme avec force, «désormais les hommes peuvent maintenant ouvrir leur esprit et leur raison à la construction de la paix». Cette paix doit être véritable, la seule durable, qui ne peut prospérer qu’en rétablissant une atmosphère de justice sûre et de loyauté parfaite, souligne-t-il. Le temps est venu de construire un monde en quête d’unité. (cath.ch/imedia/cd/mp)

10 mai 2020 | 08:35
par I.MEDIA
Partagez!