Abus sexuels: l'archidiocèse de Santa Fe demande sa mise en faillite

02.12.2018 par Maurice Page

Après plusieurs autres diocèses des Etats-Unis, celui de Santa Fe, au Nouveau Mexique, a annoncé le 29 novembre 2018 qu’il déposera une demande de mise en faillite en vertu du chapitre 11 de la loi américaine. Cette mesure doit lui permettre de faire face aux demandes de dédommagements des victimes d’abus sexuels.

Lors d’une conférence de presse tenue le 29 novembre, Mgr John Wester, a déclaré que le dépôt de bilan est un moyen équitable d’assumer ses responsabilités envers les victimes d’abus sexuels. L’archevêque de Santa Fe a révélé l’existence de 35 à 40 revendications actives contre l’archidiocèse.

L’annonce a été faite au lendemain d’une perquisition au bureau de la chancellerie archidiocésaine à Albuquerque. Le procureur général cherchait des dossiers concernant deux prêtres accusés d’abus sexuels, Un de ces deux prêtres aurait abusé d’au moins 32 enfants. Interdit de ministère sacerdotal en 1993, il a été renvoyé de l’état clérical par le Vatican en 2005.

Justice pour toutes les victimes

“Le personnel de l’archidiocèse a travaillé en collaboration avec les agents du procureur général, qui ont été courtois et professionnels tout au long de ce processus, pour fournir les documents demandés”, a précisé l’archevêque

L’archidiocèse s’est engagé à coopérer avec les forces de l’ordre et à les aider à obtenir justice pour toutes les victimes de crime d’agression sexuelle d’enfants commis par le clergé. L’archidiocèse de Santa Fe compte plus de 300’000 catholiques répartis dans 93 paroisses dans le nord-ouest du Nouveau Mexique. (cath.ch/cna/mp)


Theodore McCarrick a été à la tête de l'archidiocèse de Washington de 2000 à 2006 | © AP Patrick Semansky/Keystone

Theodore McCarrick est définitivement renvoyé de l′état clérical

Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg est à la pointe de la prévention contre les abus sexuels | © Bernard Bovigny

Diocèse de LGF: les agents pastoraux tenus de signer la "Charte contre les abus sexuels"

Actualités ›