Un accord sur les visas signé entre le Saint-Siège et les Emirats arabes unis

16.09.2016 par I.MEDIA

Au terme d’un entretien privé d’une quarantaine de minutes entre le pape François et le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, qui commande aussi les forces armées, a rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège.

Tous deux ont supervisé la signature d’un accord sous forme de mémorandum, a rapporté l’Agence de presse des Emirats WAM. Cet accord prévoit une exemption mutuelle de visas entre le Saint-Siège et les Emirats arabes unis pour les diplomates et porteurs de passeports diplomatiques.

L’accord a été formellement signé entre Mgr Paul Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les Etats à la Secrétairerie d’Etat, et le ministre des Affaires étrangères des Emirats, le cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan.

Voyage pontifical ?

En juin dernier, le ministre de la Tolérance des Emirats avait lancé une invitation formelle au pape François pour qu’il visite le pays. Selon une source gouvernementale citée par le National Catholic Register, l’invitation a été “acceptée mais aucune date n’a encore été prise“. Du côté du Vatican, l’information n’a toutefois pas été confirmée.

Une visite pontificale serait une première dans la Péninsule arabique, qui comprend un grand nombre d’immigrants indiens et philippins, dont beaucoup sont catholiques. Selon les chiffres officiels, 900’000 chrétiens – dont 70% de catholiques –  vivent aux Emirats arabes unis et constituent 9% de la population.

Les relations diplomatiques entre le Saint-Siège et les Emirats arabes unis ont été établies le 31 mai 2007, ce qui a permis au Saint-Siège d’ouvrir une nonciature apostolique. En novembre 2012, l’ancien ‘ministre des Affaires étrangères’ du Vatican, le cardinal Dominique Mamberti, s’était aussi rendu aux Emirats et à Dubaï pour y rencontrer les autorités, dont le ministre des Affaires étrangères des Emirats, le cheikh Abdullah, ainsi que les communautés chrétiennes locales.

Après l’entretien avec le pape François, au 3ème étage du Palais apostolique, le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, accompagné d’une délégation officielle de haut rang d’une dizaine de personne, dont plusieurs ministres, s’est vu offrir par le Souverain pontife une grande médaille qui symbolise la paix, auquel le pape a semblé beaucoup tenir, a constaté I.Media, ainsi qu’un livre.  (cath.ch-apic/imedia/ap/mp)


Le pape François se rendra à Abou Dabi du 3 au 5 février 2019 | ©Flickr/teseum/CC BY-NC 2.0

Le pape François se rendra aux Emirats arabes unis en février 2019

L'extrémisme religieux est un phénomène transnational (Photo:Keystone)

Emirats Arabes Unis: réformer le discours religieux, une priorité dans le monde arabe

Actualités ›