Affaire Viganò : Le C9 estime «nécessaires» des précisions du Saint-Siège

Le Vatican est sur le point de formuler des précisions nécessaires dans le débat actuel, révèle le Conseil des neuf cardinaux (C9) qui fait allusion à l’affaire Viganò, communique le Saint-Siège le 10 septembre 2018.

Le pape François s’est réuni le 10 septembre avec les membres du C9. Au cours de cette séance, les membres ont exprimé leur pleine solidarité avec le pape François, face à ce qui s’est passé ces dernières semaines.

Le C9 se dit également conscient que le Saint-Siège est sur le point de formuler les précisions éventuelles et nécessaires dans l’actuel débat. Allusion explicite aux allégations de Mgr Carlo Maria Viganò, nonce aux Etats-Unis entre 2011 et 2016.

Dans un témoignage paru le 25 août dernier, le prélat soutient que le Vatican était au courant depuis 2000 d’abus commis par le cardinal Theodore McCarrick. Interrogé sur ces allégations le 26 août dernier dans son avion au retour d’Irlande, le pape François avait déclaré son intention de ne pas s’exprimer  sur le sujet, avant d’ajouter qu’il parlerait «peut-être, quand un peu de temps se serait passé».

Une réflexion sur la composition du C9

S’apprêtant à remettre au pape François la proposition de réforme de la Curie romaine, le C9 a également exprimé une «demande de réflexion sur le travail et la structure» du Conseil. Le communiqué souligne le besoin de réétudier la composition du Conseil, évoquant l’âge avancé de certains de ses membres.

Le Conseil a par ailleurs exprimé sa «satisfaction pour la réussite» de la IXe Rencontre mondiale des familles à Dublin (Irlande). Il félicite en outre les organisateurs de l’événement, le cardinal Kevin J. Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, ainsi que l’archevêque de Dublin, Mgr Diarmuid Martin. (cath.ch/imedia/ah/bh)

11 septembre 2018 | 14:25
par Bernard Hallet
C9 (44), Carlo Maria Viganò (11), Vatican (354)
Partagez!