Les réfugiés centrafricains vivent dans des conditions très précaires (Photo: hdptcar/Flickr/CC BY-SA 2.0)
International

Afrique: Le Service Jésuite des réfugiés appelle à l'accès aux vaccins

Présent en Afrique au Sud du Sahara, le Service Jésuite des réfugiés (JRS) a appelé les dirigeants du monde à inclure les personnes déplacées, dans les plans de vaccination contre la Covid-19, de chaque pays.

Dans une déclaration début mars, le Service Jésuite des réfugiés (JRS) a souligné que la pandémie Covid-19 a entraîné de grands défis pour les réfugiés. Par exemple, les jeunes filles et les femmes sont confinées dans leur maisons. Ce qui les expose à des risques accrus de violence sexiste. L’accès à l’école pour les enfants réfugiés est limité, les possibilités d’emploi et les opportunités économiques sont réduites. La récession économique mondiale a provoqué des pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés et les communautés pauvres.

Pour le Directeur international du JRS, le père Thomas H Smolich, «l’égalité d’accès aux vaccinations est nécessaire pour assurer la santé publique de tous dans la société. Nous ne pouvons pas guérir et avancer si nous ne sommes pas tous vaccinés, y compris les personnes déplacées de force».

Selon lui, la dignité de chaque personne humaine doit être le principe directeur des efforts de vaccination. Le pape François a appelé les chefs de gouvernement, les entreprises et les organismes internationaux à promouvoir la coopération et non la concurrence, insiste-t-il. Il a aussi exhorté à chercher une solution pour tous plutôt que de laisser les lois du marché et les brevets prévaloir sur les lois de l’amour et de la santé de l’humanité. Le Saint-Père a insisté sur la nécessité de vaccins pour tous, spécialement pour les plus vulnérables et les plus nécessiteux de toutes les régions.

Le JRS intervient dans 15 pays de l’Afrique sub-saharienne. L’organisation humanitaire catholique soutient particulièrement les réfugiés et les personnes déplacées, dans la distribution de vaccins et l’éducation dans ces pays. Il demande aux pays d’accueil de s’assurer que les efforts de vaccination COVID donnent la même priorité aux réfugiés qu’aux autochtones. (cath.ch/ibc/mp)

Les réfugiés centrafricains vivent dans des conditions très précaires
23 mars 2021 | 12:19
par Ibrahima Cisse
Afrique (186), Covid-19 (272), Réfugiés (354), vaccin (40)
Partagez!