International

Aïd al Adha: gestes de fraternité entre chrétiens et musulmans

A l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd al Adha, le 21 juillet 2021, les gestes et les initiatives de solidarité entre chrétiens et musulmans d’Egypte se sont renouvelés, rapporte l’agence d’information vaticane Fides. Des scènes pas inhabituelles, mais bienvenues, dans un pays où la minorité chrétienne est toujours menacée par les extrémistes.

Dans diverses provinces égyptiennes, les hauts représentants de la hiérarchie ecclésiastique copte ont fait les traditionnels gestes d’hommage aux autorités politiques et militaires locales.

D’autres initiatives ont été plus spontanées, telles que celle d’un groupe de jeunes chrétiens du gouvernorat de Beni Suef, au centre du pays. Ils se sont tenus notamment aux portes des mosquées pour faciliter l’entrée et la sortie des musulmans se rendant à la prière. Ils ont vérifié que les mesures de sécurité relatives à la pandémie étaient respectées et ont distribué des masques à ceux qui n’en avaient pas.

«Nos frères et sœurs musulmans et nous-mêmes appartenons à une même ‘chaîne’. Nous n’oublierons jamais qu’ils sont venus protéger nos églises dans des moments difficiles, et nous sommes heureux de pouvoir leur offrir aide et assistance à l’occasion de l’Aïd al Adha«, a déclaré Youssef William Nassim, Secrétaire Général du service scout du diocèse copte orthodoxe de Beni Suef.

Respect pour les animaux sacrifiés

Même si le gouvernement égyptien actuel, dirigé par Abdel Fattah al-Sissi, se montre conciliant avec les chrétiens, la minorité copte a en effet déjà subi à maintes reprises, dans certains endroits, les attaques d’extrémistes musulmans.

Dans la même ville de Beni Suef, à l’occasion d’une des plus importantes fêtes du calendrier islamique, de jeunes coptes ont également organisé des initiatives de divertissement pour les enfants musulmans. Ils leur ont distribué des bonbons, des chocolats et des ballons et organisé des rencontres avec des animateurs déguisés en personnages de dessins animés.

Au Caire, le cheikh Ahmed Karima, théologien réputé et professeur à l’Université d’al-Azhar, a invité les musulmans à partager avec leurs voisins chrétiens la viande et les aliments préparés pour la fête du sacrifice. Il les a également exhortés à traiter avec respect les animaux rituellement sacrifiés. (cath.ch/fides/rz)

Mgr Kyrillos William Samaan, évêque copte catholique d'Assiout, visite une paroisse de Haute-Egypte | © Jacques Berset
22 juillet 2021 | 15:02
par Raphaël Zbinden
Partagez!