International

Allemagne: AED se distancie des «anti-masques»

L’organisation catholique «Aide à l’Eglise en détresse» (AED) a démenti être impliquée dans le déploiement d’une banderole insistant sur la persécution des chrétiens en marge de la manifestation contre les mesures sanitaires qui s’est déroulée à Berlin, le 29 août 2020.

Sur la banderole, on pouvait lire «Christian lives matter. Les chrétiens sont les plus persécutés dans le monde», avec en dessous l’inscription www.kirche-in-not.de, le site internet d’AED en Allemagne. Cette banderole, qui se référait au mouvement «Black Lives Matter», dénonçant les violences policières contre les noirs aux Etats-Unis, a été déployée en marge de la manifestation du 29 août, à Berlin.

Anti-vaccins et conspirationnistes

Les participant protestaient contre les mesures de sécurité sanitaires dans le cadre de la pandémie de coronavirus, en particulier le port du masque. Un événement qui a réuni des «libres penseurs», des militants anti-vaccins, des conspirationnistes ou encore des sympathisants d’extrême droite. La police berlinoise a interrompu la manifestation faute de respect des gestes barrière par les quelque 18’000 participants.

AED en Allemagne a cependant certifié au média katholisch.de que l’organisation qui vient en aide aux chrétiens persécutés dans le monde n’avait rien à voir avec le déploiement de la banderole, ni avec la manifestation. Les auteurs de cette action demeurent inconnus. (cath.ch/katholisch.de/rz)

Des photos de la banderole sont apparues sur Twitter (capture d'écran Twitter)
31 août 2020 | 16:07
par Raphaël Zbinden
Partagez!