Allemagne: Mgr Oster justifie l'appel lancé au Vatican à propos de l'eucharistie

Mgr Stefan Oster, évêque de Passau en Allemagne, a expliqué au journal diocésain Passauer Bistumsblatt, le 13 avril 2018, que la crainte d’une banalisation de l’eucharistie a été la principale motivation de son appel au Vatican, pour clarifier un projet de la Conférence épiscopale allemande.

Sept évêques allemands, emmenés par le cardinal Rainer Woelki, archevêque de Cologne, ont adressé le 22 mars dernier une demande de clarification à la Congrégation pour la doctrine de la foi et au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Ce projet de la Conférence des évêques allemands vise à accorder, dans certains cas, la communion au conjoint non-catholique dans les couples mixtes catholiques-protestants.

Parmi les signataires, Mgr Oster, jeune évêque nommé en 2014, a ainsi expliqué à la presse allemande craindre une banalisation de l’eucharistie. Car, a-t-il souligné, «l’eucharistie est si importante pour nous catholiques, qu’elle exprime essentiellement notre compréhension de la foi et de l’Eglise».

Le prélat a de plus affirmé qu’il existe un lien intime entre les sacrements de l’eucharistie et de la confession, supposant même une clarification plus profonde à l’avenir. Comment dès lors, a-t-il interrogé, l’Eglise catholique pourrait-elle aborder ces fidèles d’autres confessions, «dans leur rapport au sacrement de la réconciliation en préparation à l’eucharistie?».

Sur le site des évêques allemands, le 4 avril, le président de la conférence, le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich, s’était dit surpris par cette initiative prise à son insu. Selon lui, les conclusions de l’assemblée épiscopale de février ont été adoptées sous forme d’un projet et non d’un texte définitif. Elles avaient aussi donné lieu à un débat «ample et controversé» au sein de l’épiscopat, avait-il précisé. (cath.ch/imedia/ap/bh)

13 avril 2018 | 12:06
par Bernard Hallet
Partagez!