Justin Welby, primat de l'Eglise anglicane (photo Maurice Page)
Vatican
Justin Welby, primat de l'Eglise anglicane (photo Maurice Page)

Les anglicans devraient rejoindre la Déclaration commune sur la justification par la foi

14.07.2017 par I.MEDIA

La Communion anglicane devrait accueillir et confirmer la substance en 2017 de la Déclaration commune entre catholiques et protestants sur la justification par la foi, écrit le Père Avelino González-Ferrer, du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, dans L’Osservatore Romano du 13-14 juillet 2017.

Cette déclaration a été initialement signée en 1999 entre catholiques et luthériens. En 2006, les méthodistes l’ont rejointe puis les réformés le 5 juillet dernier. Ce document visait à répondre à une des principales critiques de Martin Luther contre l’Eglise catholique.

Pour le moine allemand, le salut venait uniquement de Dieu, car l’homme ne mérite en rien sa grâce. Seule la foi peut donc le sauver. Pour l’Eglise catholique en revanche, l’homme peut aussi participer, par ses œuvres, au rachat de ses péchés.

Les points de divergence n’étaient pas oubliés dans le texte. Ainsi, pour les catholiques, l’homme peut coopérer “à l’agir justifiant de Dieu” par une action de grâce qui vient de Lui. Pour les luthériens, au contraire, “la personne humaine est incapable de coopérer à son salut car elle s’oppose en tant que pécheur d’une manière active à Dieu et à son agir salvateur”.  (cath.ch/imedia/xln/mp)


Pascal Desthieux et Jean-Marc Tétaz débattent de la pertinence du célibat.

Le célibat: anachronique ou nécessaire? [6/7]

Davide Pesenti et Martin Hoegger débattent de l'hospitalité eucharistique.

Liturgie, intercommunion ou séparation? [5/7]

Actualités ›