Au Kosovo, le cardinal Parolin appelle les fidèles à œuvrer pour la paix 

En visite au Kosovo du 8 au 10 juin 2019, le cardinal Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a invité les catholiques, et plus largement le peuple kosovar, à se faire «artisans de paix», «toujours et avec tout le monde».

Moins de 5% de la population kosovare, qui est essentiellement musulmane, est de confession catholique.

Le jour de la Pentecôte, dimanche 9 juin 2019, le cardinal a été accueilli par Mgr Dodë Gjergji, évêque de Prizren-Pristina, au Kosovo. Aux côtés du prélat, il a présidé la messe de la Pentecôte au sein de la cathédrale Mère Teresa de Pristina. A cette occasion, plusieurs jeunes ont reçu le sacrement de réconciliation du ‘numéro 2’ du Vatican.

Exprimant sa joie d’être parmi le peuple kosovar, le cardinal Parolin a appelé les catholiques et plus largement l’ensemble des Kosovars à être des «artisans de paix», «toujours et avec tout le monde».

Indépendance contestée

Déclaré unilatéralement indépendant le 17 février 2008, l’indépendance de cette ancienne  province serbe est reconnue par 105 des 193 Etats membres des Nations Unies ce pays, mais pas par la Russie, qui soutient la position de Belgrade. Le pays est toujours le théâtre de tensions. Le 28 mai dernier, une intervention de la police kosovare dans les territoires majoritairement serbes du pays avait suscité de vives réactions de la part de la Serbie, et l’envoi de troupes serbes à la frontière entre les deux Etats.

Même dans les moments difficiles de son histoire, a ajouté le secrétaire d’Etat, l’Eglise du Kosovo a toujours eu conscience qu’elle représentait «une petit partie de la grande Eglise universelle».

Le ‘numéro 2’ du Vatican rencontre Hashim Thaçi

Remerciant le Saint-Siège pour son soutien, Mgr Dodë Gjergji a ajouté pour sa part que la présence du ‘bras droit’ du pape était vivement attendue. Il s’agit en effet de la première visite d’un représentant du Saint-Siège après la création de ce diocèse par le pape François le 5 septembre 2018. Le pontife argentin avait alors nommé Mgr Dodë Gjergji, administrateur apostolique de Prizren, premier évêque de ce diocèse.

Le 10 juin, le ‘numéro 2’ du Vatican a également rencontré le président de la République, Hashim Thaçi, à la tête du pays depuis février 2016, et le Premier ministre Ramush Haradinaj. Avant son retour en Italie, il s’est entretenu avec le clergé et les religieux locaux. Comme 88 autres Etats – dont la Chine, la Russie ou encore l»«Espagne – le Saint-Siège ne reconnaît pas officiellement le Kosovo. (cath.ch/imedia/cg/be)

Kosovo Mgr Dodë Gjergji, évêque de Prizren-Pristina, sous le portrait tutélaire de Mère Teresa | © Jacques Berset
10 juin 2019 | 16:50
par Jacques Berset
Partagez!