Au Mexique, le pape pourrait rencontrer des victimes d’abus sexuels

La rencontre du pape François avec le monde de la culture, prévue le 14 février 2016 au troisième jour de son voyage au Mexique, pourrait être annulée, selon Mgr Eugenio Lira Rugarcia, secrétaire général de la Conférence épiscopale mexicaine.

Ce rendez-vous était prévu en fin de journée dans le programme officiel, après un aller-retour à Ecatepec et une visite à l’hôpital pédiatrique «Federico Gómez» de la capitale.

Le pape devait rencontrer des artistes, des intellectuels et des hommes politiques à l’auditorium national de Mexico. Mais le Bureau de presse du Saint-Siège, le 24 décembre 2015, n’a pas souhaité confirmer cette annulation annoncée par la presse mexicaine.

La justice recherche l’ex-Père Eduardo Cordova, accusé de multiples abus sexuels

Un autre rendez-vous se profilerait par ailleurs: selon Mgr Jesús Carlos Cabrero Romero, archevêque de San Luis Potosi, le pape pourrait rencontrer des victimes d’abus sexuels commis par des membres du clergé. Dans ce diocèse, le Père Eduardo Cordova, un prêtre alors reçu dans les hautes sphères de cet Etat du Centre-Nord du Mexique, ce qui lui a permis de jouir longtemps de l’impunité, est accusé de nombreux crimes de pédophilie.

Désormais exclu de l’Eglise catholique, il est en fuite et est recherché par la justice mexicaine. Ce prédateur sexuel trouvait ses victimes au sein des mouvements de la jeunesse catholique, lors de retraites, chez les enfants de chœur. (cath.ch-apic/imedia/ak/be)

Mgr Jesús Carlos Cabrero Romero, archevêque de San Luis Potosi
24 décembre 2015 | 19:23
par Jacques Berset
Partagez!