International

Au moins 44 morts lors d'un pèlerinage juif en Israël

Une énorme bousculade a fait au moins 44 morts dans la soirée du 29 avril 2021. lors d’un pèlerinage juif orthodoxe dans le nord d’Israël.

Le plus grand rassemblement en Israël depuis le début de la pandémie de Covid a tourné au cauchemar. Les secouristes ont dénombré au moins 44 morts à la suite d’un mouvement de panique survenu au mont Méron, dans le nord d’Israël. Le pèlerinage, qui a lieu à l’occasion de la fête juive de Lag Baomer se tient autour du tombeau présumé de Rabbi Shimon Bar Yochaï, un talmudiste du IIe siècle de l’ère chrétienne auquel on attribue la rédaction du Zohar, ouvrage central de la mystique juive.

Les autorités avaient autorisé un rassemblement de 10’000 personnes mais les pèlerins étaient au moins 30’000 voire 100’000 selon certaines sources locales.

Les circonstances exactes ayant mené aux scènes de cohues ne sont pas encore claires. Les secouristes ont d’abord évoqué l’effondrement de gradins avant de parler d’une ‘bousculade’ géante. Des images relayées sur les réseaux sociaux montrent une procession qui fend une foule compacte et s’approche d’une structure métallique où des religieux se tiennent debout près d’un feu.

Hélicoptères de l’armée

Après minuit, des appels d’urgence aux secouristes se sont multipliés. En plus des ambulances et des véhicules d’urgence, six hélicoptères de l’armée ont été déployés afin d’évacuer des blessés dans des hôpitaux de Safed et Nahariya, deux villes du nord du pays, mais aussi vers Jérusalem et Tel Aviv.  

En 2019, un an avant la pandémie qui avait forcé en 2020 l’annulation du pèlerinage, les organisateurs avaient estimé à 250’000 le nombre de pèlerins s’étant rendus sur place. À la faveur d’une intense campagne de vaccination, Israël avait permis à nouveau, début mars, les grands rassemblements à l’extérieur. (cath.ch/ag/mp)

Avec ses 1206 m, le mont Meron est le plus haut sommet d'Israël | Wikimedia commons CC-BY-SA-3.0
30 avril 2021 | 10:05
par Maurice Page
Partagez!