Sanctuaire de Banneux, près de Liège (Photo:  CapitaineCook wikimedia commons)
International
Sanctuaire de Banneux, près de Liège (Photo: CapitaineCook wikimedia commons)

Belgique: Des musulmans prient la Vierge le 15 août à Banneux

11.08.2016 par Jacques Berset

Comme chaque année, entre 15’000 et 20’000 pèlerins sont attendus le 15 août prochain au sanctuaire marial de Notre-Dame de Banneux, en Belgique. Des musulmans se joignent à eux pour célébrer ensemble le culte de Marie.

Depuis deux décennies, en effet, Banneux, localité située sur la commune belge de Sprimont,  dans la province de Liège, est également le lieu de rassemblement de nombreux Kosovars, pour la plupart musulmans, vivant en Belgique ou dans les pays voisins. Le site de la Radio Télévision Belge Francophone RTBF publie le témoignage de l’abbé Leo Palm, recteur du sanctuaire de Banneux.

“Ils avaient l’habitude, au Kosovo, le 15 août, de fêter la mère du prophète Jésus et d’aller dans un lieu de pèlerinage catholique, et je pense que ça se passait bien entre chrétiens et musulmans. Et quand ils sont arrivés ici, ils ont cherché un lieu où ils pouvaient continuer cette tradition de la fête de Marie”.

Lieu de rencontre des Kosovars

Maintenant, c’est vraiment devenu un élément qui fait partie de Banneux et ça se passe sans grand problème, poursuit l’abbé Leo Palm. “Parfois les gens disent, mais c’est quoi ça, c’est la fiesta ici? Pour eux, qui sont un peu disséminés dans toute l’Europe de l’Ouest, ici, c’est l’occasion de se retrouver et de faire la fête”.

Le 15 août au matin, des chrétiens, avec la Vierge de Banneux, parcourent toute la prairie où se tiennent les musulmans. “Ils ont l’occasion de venir prier, de venir vénérer la Vierge. Il y a des prêtres qui accompagnent, qui imposent les mains, qui bénissent les gens, et ça se passe toujours très très bien!”.

Des mesures de sécurité renforcées

Malgré l’absence de menace connue contre le sanctuaire de Banneux, les autorités belges ont malgré tout décidé de renforcer les mesures de sécurité pour l’évènement. Notamment en augmentant la présence policière sur place ou encore en plaçant à l’entrée du site des blocs de pierres issues des carrières des alentours pour éviter les éventuelles intrusions de camions dans la foule, comme ce fut le cas à Nice, note Cathobel, le site francophone de l’Eglise catholique en Belgique.


La Vierge des Pauvres de Banneux

Dans ce lieu, du 15 janvier au 2 mars 1933, peut-on lire sur le site du sanctuaire de la Vierge des Pauvres de Banneux, la Vierge Marie est apparue huit fois à une fillette de 11 ans, Mariette Béco. “Chaque année, des centaines de milliers de pèlerins viennent, seuls ou en groupe, notamment lors de Triduums de malades, confier à Notre Dame leurs pauvretés, leurs souffrances, leurs peines, leurs recherches. Ils viennent se confier à la Mère du Sauveur, et dire leur confiance et leur espérance en Celui qui est la Source de toute grâce, Jésus-Christ. Aujourd’hui encore, comme elle l’a fait pour Mariette, la Vierge des Pauvres conduit chaque pèlerin de Banneux sur la route de l’existence. Elle l’invite à ‘pousser les mains dans l’eau’ de la Source, pour puiser en Jésus la vraie Vie”. (cath.ch-apic/cathobel/com/be)

 


L’Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha (Photo: httpwww.cybercartes.com)

L’Aïd el Adha célébré par quelque 250 millions de musulmans d'Afrique

Dom Lambert Vos, nouvel abbé de Chevetogne | © cathobel.be

Dom Lambert Vos, nouvel Abbé de Chevetogne

Actualités ›