International

Bolivie: les évêques demandent un 2e tour de la présidentielle

Après la victoire controversée d’Evo Morales au 1er tour des élections présidentielles, la Conférence épiscopale de Bolivie (CEB) se joint à une partie du pays et de la communauté internationale pour demander la tenue d’un second tour.

Lors d’une conférence de presse le 24 octobre à La Paz, le Conseil permanent de la CEB a appelé à la tenue d’un second tour des élections présidentielles, estimant que c’était «le chemin le plus juste, pacifique et démocratique pour surmonter le conflit que vit le pays».

Les évêques ont appelé les autorités à rechercher le bien commun pour le peuple bolivien. «N’ayons pas peur de régler nos différends dans le cadre d’un débat libre et d’une décision par le biais des urnes, conforme à ce que doit être une démocratie», ont invité les prélats. Ils ont indiqué avoir pris connaissance des rapports des organisations internationales, qui considèrent que la tenue d’un second tour, supervisé de manière impartiale, constituerait la meilleure issue au conflit actuel.

«Éviter la dictature»

Les évêques ont également assuré qu’ils étaient «prêts à collaborer pour parvenir à une pacification du pays». Ils ont cependant estimé qu’il n’était pas sensé de la part de la société civile d’amplifier les mobilisations susceptibles de générer des affrontements.

Evo Morales a étéreconnu vainqueur dès le 1er tour des élections présidentielles par le Tribunal suprême électoral. Il a été officiellement élu avec 47,07% des suffrages, alors que des soupçons de fraude pèsent sur le dépouillement des bulletins. Mais pour l’Organisation des États américains (OEA), il existe des «inconsistances dans le comptage des votes». De quoi demander la tenue d’un second tour. Un appel repris à son compte par Carlos Mesa, candidat à la présidence et opposant d’Evo Morales, qui en a appelé à la communauté internationale «pour éviter une dictature en Bolivie». (cath.ch/jcg/mp)

Le président bolivien Evo Morales
25 octobre 2019 | 15:56
par Jean-Claude Gérez
Partagez!