International

Brésil : 50'000 personnes au stade pour «Sainte Dulce des pauvres»

Une semaine après la canonisation à Rome de la religieuse brésilienne Irma Dulce, la «Sainte Dulce des pauvres» a reçu le 20 octobre 2019 un vibrant hommage de 50’000 personnes à Salvador de Bahia, la terre où elle a développé une action caritative unique au Brésil.

Ce dimanche 20 octobre, ce ne sont pas des chants de supporters qui se sont élevés des travées du stade Arena Fonte Nova, de Salvador de Bahia, dans le nord-est du Brésil. Transformée en une «immense cathédrale à ciel ouvert d’un jour» comme l’a décrit Mgr Murilo Krieger, l’archevêque de Salvador de Bahia, l’enceinte sportive a en effet accueilli plus de 50’000 personnes venues rendre hommage à Irma Dulce, canonisée une semaine plus tôt à Rome.

Au programme, des concerts de musique catholique, de nombreux hommages à la nouvelle sainte et une messe célébrée en fin d’après-midi par l’archevêque de Salvador.

Des «miraculés» présents

Parmi les nombreux invités, Rui Costa, le gouverneur de l’Etat de Bahia, a assuré que «Sainte Dulce était au-dessus des religions de par sa générosité, son histoire et son attention aux autres». Parmi les invités, figuraient également plusieurs personnes ayant reçu la grâce de la guérison reconnue par le Vatican. Parmi elles, Maurício Moreira, resté aveugle pendant 14 ans suite à un glaucome ayant endommagé son nerf optique. «Alors que les médecins ne m’avaient laissé aucun espoir, j’ai recouvré la vue après avoir prié chaque jour pour Sœur Dulce», a déclaré ce chef d’orchestre, face à un public ému.

«Accueillir des êtres abandonnés»

Margareth Menezes, une chanteuse bahianaise très célèbre au Brésil, a également participé à l’hommage. Ayant été recueillie par Irma Dulce lorsqu’elle était très jeune, elle a souligné avec émotion devant la foule qu’après «avoir assisté à la canonisation à Rome, y avoir chanté et être désormais présente à Salvador pour cette commémoration, c’est pour moi une très grande émotion» avant de souligner qu’offrir un accueil à des êtres humains abandonnés n’a pas de prix.

2,2 millions de soins ambulatoires par an

Maria Rita Lopes Pontes, directrice générale des Œuvres Sociales Irma Dulce (Osid) et nièce de sainte Irma Dulce, a rappelé pour sa part que cette canonisation renforce l’œuvre et permet que la mission de la sainte religieuse soit élargie. «Il ne s’agit pas seulement de la santé. Nous devons accueillir aussi des personnes qui viennent découvrir l’histoire et l’œuvre  de la sainte». L’institution réalise chaque année 2,2 millions de soins ambulatoires et 12’000 actes chirurgicaux.  

Un exemple de respect de l’autre

Lors de son homélie, Mgr Murilo Krieger a souligné que la canonisation de «sainte Dulce des pauvres» n’est pas importante seulement pour la religion catholique. «Elle est un exemple pour nous tous. Je suis convaincu que nos frères, quelle que soit leur religion, reconnaissent la générosité de Irma Dulce et également le bien qu’elle a prodigué à tous, sans jamais demander de quelle religion était la personne qui a bénéficié de son aide. Elle est aussi un exemple pour apprendre à nous respecter mutuellement». (cath.ch/jcg/be)

Au stade Arena Fonte Nova, à Salvador de Bahia, 50'000 personnes rendebnt hommage à sainte Irma Dulce, canonisée à Rome | CNBB
21 octobre 2019 | 16:20
par Jean-Claude Gérez
Partagez!