International

Brésil: Bolsonaro fait un cadeau fiscal aux Églises évangéliques

Une décision du Congrès brésilien, appuyée par le président Bolsonaro, va annuler les dettes fiscales des Églises, en majorité évangéliques.

Selon le code fiscal brésilien, les entités religieuses privées sont exonérées d’impôts sur les sociétés, mais pas sur les bénéfices et ne sont pas non plus exemptées des charges sociales patronales.

Depuis plusieurs années, l’administration fiscale a identifié des églises évangéliques ne réglant plus une grande partie de ces impôts sur les bénéfices ni les charges. Certaines se livreraient même à des manipulations pour se soustraire à leurs obligations fiscales. D’après plusieurs sources, le cumul des sommes depuis quatre ans pourrait atteindre 1,4 milliards de réaux (235 millions de francs).

Le président d’extrême droite s’apprête donc à faire l’impasse sur cette somme. Pour de nombreux observateurs de la vie politique brésilienne, cette magnanimité à l’égard des églises évangéliques s’explique notamment par le fait qu’il a bénéficié, lors de la campagne électorale, de l’appui de plusieurs responsables évangéliques.

Un président proche des évangéliques

Alors qu’il se déclare catholique, Jair Bolsonaro ne cache pas ses relations très proches avec des pasteurs et des leaders d’Églises évangéliques. Son épouse fait même partie de l’Église Atitude, à Rio de Janeiro.

Par ailleurs, trois pasteurs évangéliques sont membre de l’actuel gouvernement:Damares Alves, ministre de la Femme, de la famille et des Droits Humains; André Mendonça, ministre de la justice et de la Sécurité Publique; et Milton Ribeiro, ministre de l’Éducation. (cvath.ch/jcg/bh)

Le président brésdlien Jair Bolsonaro fait un cadeau fiscal aux Eglises, majoritairement évangéliques | © Flickr/Isac Nóbrega/PR/cc-by-2.0
18 mars 2021 | 15:23
par Jean-Claude Gérez
Partagez!